Quoi ! Vous n'êtes pas connecté ! Mais c'est fou, ça, oh, eh.
» Vite ! Je veux m'inscire !
» Vite Vite ! Je veux m'identifier !
Les derniers commentaires >
s'ils l'ont dit, c'est q'c'est vrai

Membres connectés
Bah... Personne!
Fl'URSS des articles
Contact
Besoin d'un crédit ? Je peux pas vous aider. En revanche, pour toute remarque ou preuve d'affection, vous pouvez me contacter via mbfcs2 arobase hotmail point com. Love. (sinon y a aussi via michelin, mais là c'est pas super drôle)
-
Icones :
famfamfam
Trees :
~getfirefox






Le studio

Auberge de jeunesse, scène 01
Premier meurtre... - Bullock & Morisson mènent l'enquête

Avec l'accord des acteurs, ou plutôt de ceux qui ont daigné répondre (les autres ayant fait semblant de considérer qu'ils n'avaient rien à voir avec cette histoire), le NazeJournal est heureux de vous présenter les rushes du film tant attendu, Auberge de Jeunesse. Au cours des quelques articles présentant les différentes scènes qui ont pu être sauvées, vous en apprendrez plus sur cette formidable aventure, et ce qui aurait pu être considéré comme le plus grand chef-d'oeuvre du mois de mars, ou pas loin en tout cas.




Au fil des scènes, tel une collection de fascicules comme on voit à la télé, le Nazejournal vous fait rentrer dans les coulisses de Auberge de Jeunesse.



Le projet

Lancé sur une idée encore farfelue d'un certain Joris qui n'en est pas à son coup d'essai (au niveau des idées bizarres s'entend), un grand concours de court métrage se monte. Grand concours, donc grands moyens, grosse compète : deux équipes, aucun suivi dans les films, pas vraiment de date, pas de temps pour le faire, bref, tout pour que les projets tombent à l'eau.

Mais n'écoutant que leur courage, et un peu de RATM aussi, et alors que l'équipe menée par Joris a lamentablement abandonné son projet (si si), l'équipe - que dis-je ? - le crew d'Auberge de Jeunesse continue de croire en un film défiant toute concurrence. Seul, c'est forcément plus simple.

Mais les emplois du temps et les projets scolaires pourris contrariant les plans de tournages pourtant fort bien préparés, à base de costumes et d'une finesse du détail toujours aussi bien intégrée à un scénario puissant (on dirait Télérama un peu là non ?), Auberge de Jeunesse allait subir à son tour un profond plongeon vers l'oubli (on dirait le Journal de Mickey là).

Heureusement, la douce folie des initiateurs du projet avait quand même permis le tournage de certaines scènes, et si le film, tel Lost in La Mancha, ne verra jamais le jour en tant que tel, il en reste des scènes magnifiquement montées, mettant en exergue le jeu formidable des comédiens, la prestance de l'équipe technique et un scénario à en faire pâlir les plus grands téléfilms français.

Un temps envisagé sous la forme d'un faux making-of, Auberge de Jeunesse ne sera au final qu'une succession de scènes que l'imaginaire du spectateur sera chargé de lier entre elles, dans l'ordre voulu, se racontant sa propre histoire. Un nouveau concept en sorte, où le film se charge d'apporter les bases de l'édifice sur lesquelles le spectateur, partie intégrante, vient poser le toit. Putain c'est beau ça.

La scène

Si un prochain article sera l'occasion d'insister sur le détail de l'histoire, cette première scène pose les jalons d'un scénario digne des Experts : Pontault-Combault. Alerté par la brigade (on ne sait pas trop laquelle, mais c'est une brigade), les deux héros, les inspecteurs Bullock & Morisson, se rendent sur le lieu du premier crime... mais s'agit-il vraiment d'un crime ?




L'oeil du critique
On y découvre un jeu fabuleux de acteurs, une prestance à couper le souffle. Les dialogues semblent couler, même si malheureusement la métaphore pousse jusqu'à reproduire également l'odeur. On notera la qualité des décors, où le maquillage réussi d'un Jerem en pleine forme vient presque gâcher ce manque de réalisme total.

Les tentatives d'humour sont quasiment toutes foirées, ce qui rend l'ensemble presque plus drôle encore. La qualité de jeu atteint de sommets comiques rarement atteints, mais puisqu'elle est assumée, elle n'en devient qu'une marque de fabrique qui fait de Auberge de Jeunesse un film qui compte.
Écrit par mbfcs2 | Publié le 24 février 2008, mis à jour le 03 mars 2008


Commentaires battus
Posté par Belgarion, le 03.03.2008 à 20:12 [#1]
Je ne dirai rien...
"rien"
voilà c'est fait.
Posté par MiTcX, le 03.03.2008 à 21:17 [#2]
Saucisse interdite !
Posté par Lord_Jago, le 03.03.2008 à 21:24 [#3]
Encore un truc dont on n'a pas vraiment de quoi être fiers ^^
Posté par mbfcs2, le 03.03.2008 à 22:37 [#4]
Tu joues pourtant super bien. En tout cas on y croit.
Posté par Lord_Jago, le 03.03.2008 à 23:15 [#5]
Après revisionnage, c'est pire que ce à quoi je m'attendais. Mais bon, c'est la scène la moins drôle normalement. C'est dommage, t'aurais du allécher les intrernautes par la diffusion de la bande annonce...
Posté par mbfcs2, le 04.03.2008 à 11:17 [#6]
Bah j'y ai pensé, mais le problème c'est que je l'ai pas retrouvée ^^
Posté par innocent, le 07.03.2008 à 00:06 [#7]
L'enquête! L'enquête! L'enquête!
Posté par mbfcs2, le 07.03.2008 à 02:31 [#8]
Ouais, bon, j'ai retrouvé le teaser, il est super beau, mais comme tout est calé sur nos noms, ça va pas trop trop le faire.
Posté par mbfcs2, le 07.03.2008 à 02:33 [#9]
C'est peut-être pas le plus drôle, mais le coup de l'arrachage de scotch, ça me fait quasiment rire à chaque fois. L'enquête continue, la récupération des scènes aussi. Y aura même probablement de l'inédit.
Posté par MiTcX, le 12.03.2008 à 18:26 [#10]
par contre entrainer Jésus dans vos délires c'est fort !
et quel comédien ! ichichichichi
Posté par mbfcs2, le 12.03.2008 à 20:10 [#11]
Y a que des bons comédiens, merde.
Posté par stéphanie, le 26.05.2008 à 19:05 [#12]
pas mal rigolo quand on connais les acteur
continuer jaime bien
Posté par MiTcX, le 26.05.2008 à 21:12 [#13]
nan le mieux, c'est quand on ne les connait pas...crois moi.
Posté par mbfcs2, le 26.05.2008 à 23:06 [#14]
Ouais, enfin elle connaît surtout la star.
Posté par Val, le 09.08.2009 à 00:23 [#15]
Loin de moi l'idée de vouloir faire ressortir cette page (enfin si un peu quand même) mais j'ai voulu revoir mes 2 inspecteurs préférés ...
et je trouve qu'il se passe de drôles de choses là bas ... en plus des crimes, j'ai remarqué une disparition ... le premier R de "meurtre" (au tout début de la vidéo)
(ah ça, Bullock & Morisson ne l'avaient pas vue hein !)
Voilà, il fallait bien une critique négativement négative.
Posté par mbfcs2, le 12.08.2009 à 13:38 [#16]
Ouh là, toi tu m'as l'air d'avoir l'oeil affuté !
T'es dispo pour la saison 2 ?
Ajoutez votre prose ! (lâch t komm)
Nom :
E-mail (facultatif) :
Recopiez le prénom :
Votre commentaire :

 S'abonner au fil RSS des commentaires de cette page
J'ai battu mon record à Tetris mercredi soir

© nazejournal.com, un site qu'il est bien.
Depuis le 10/04/2000. Déjà. Eh oui.
et aussi > Portfolio | le NazeBlog | à propos du NazeJournal | des nouvelles d'El_ChiCo
et des vieux trucs > Le studio | Euro2008 | TP131OnTheWeb