Quoi ! Vous n'êtes pas connecté ! Mais c'est fou, ça, oh, eh.
» Vite ! Je veux m'inscire !
» Vite Vite ! Je veux m'identifier !
Les derniers commentaires >
s'ils l'ont dit, c'est q'c'est vrai

Membres connectés
Bah... Personne!
Fl'URSS des articles
Contact
Besoin d'un crédit ? Je peux pas vous aider. En revanche, pour toute remarque ou preuve d'affection, vous pouvez me contacter via mbfcs2 arobase hotmail point com. Love. (sinon y a aussi via michelin, mais là c'est pas super drôle)
-
Icones :
famfamfam
Trees :
~getfirefox






Le Grenier du NazeJournal

Trouve le big love à la télé
Next, Exposed et les autres...

On avait les émissions pour trouver un boulot, enfin disons une occupation très bien rémunérée à base de chant pour un ou deux mois. On avait le concept, mais avec des émissions bien trop vieillotes, genre Tournez Manège, enfin, quelque chose de beaucoup trop sage pour attirer la jeunesse. Il a fallu un mix, une dose de kikoo, un peu de lol, un peu de trash aussi. On secoue le tout pour y injecter des ados en pleine crises d'hormones et en besoin continuel d'amour (enfin, disons, du big love d'une semaine), et nous voilà avec quelques émissions pas piquées des hannetons.
En voici trois, qui sont diffusées sur la TNT et sur les chaînes du câble ou disponibles sur ADSL, toutes doublées de l'américain. Il en existe d'autres, mais sans vouloir être exhaustive, cette présentation devrait vous permettre de voir que l'amour, ça peut se trouver à la télé. C'est pourtant facile, merde.


Room Raiders
sur MTV, tous les jours à 10h55


Le concept : Une personne va fouiller trois chambres, et devra, uniquement à partir de cette fouille, des choses qu'elle aura aimées ou non, choisir celui ou celle à qui il propose un autre rencard. Il ne peut pas voir les trois personnes concernées avant son choix final, tandis que les trois concurrent(e)s le voient fouiller leur chambre depuis une camionnette.

Les codes : Le début de l'emission est à mourir de rire. Un mec déguisé en plombier, enfin disons avec une combinaison et une casquette [1] vient réveiller les candidats. Ce qui vaut des "mais je suis pas maquillée !", "mais j'ai rien aux pieds", bref, des préoccupations de folie. La caméra suit l'effraction pour réveiller pour de vrai hein, genre gros méchants, mais pas un ne se trouve sur le trône (c'est mon esprit scato), pas un ne dort cul-nu (ce qui est déjà plus plausible), pas un ne porte un t-shirt "j'ai 8 bits et je joue avec mon index, je suis un informaticien" (loul). Pire, ce sont tous des étudiants, et alors là moi j'y crois pas, hein, faut arrêter de se foutre de ma gueule, mais moi on me réveille pas comme ça. Je veux bien qu'on me sorte du lit à grands coups de pieds, mais c'est sûr que je me bouffe une porte ou un coin de table. Une fois embarquées, ces personnes ne prennent même pas la peine de fermer leurs portes, de toutes façons elles seront visitées, pas faux. Enfin, je voudrais savoir comment, quand on s'inscrit dans une telle émission (parce qu'on s'y inscrit forcément, sinon moi le mec vient me réveiller en combinaison, je tente de le latter. Bon, je le rate, mais j'aurais essayé), on prend pas la peine de ranger. Mais j'ai peut-être pas tout compris. Pour le reste, il suffit de dire "ouah canon" quand celui ou celle qui va fouiller apparait sur le combo de la camionnette, de lâcher quelques vannes quand il trouve un truc compromettant, et de faire des allusions vaseuses même pas assumées à chacune de ses réflexions.

Le verdict : L'emission la plus rigolote [2] à mon goût. Déjà parce que chacun à dans sa chambre des petites merdes honteuses, et évidemment elles seront trouvées. En plus, par le principe même de l'émission, il est difficile de ne pas imaginer qu'elle n'est pas un peu orchestrée. Histoire de mettre un peu de piment. Les fouilleurs testent les lits, tandis que dans la camionnettes on entend "reste-y j'arrive" (ou alors "si tu savais ce que j'ai fait dedans"). Le fouilleur possède aussi un kit avec des gants blancs, une loupe, une pince géante pour en faire des caisses sur une pseudo découverte. Mais on sent que ça reste bon enfant, on a bien compris qu'on choisirait pas l'amour de sa vie (sic) en fouillant une chambre.

En savoir plus : Pour les curieux et ceux qui ont l'ADSL qui va bien (genre pas à Figeac), on peut en voir sur le site de MTV France !

Next
sur Europe2TV (ou VirginTV), tout le temps...


Le concept : Cinq personnes sont dans un bus, et passent chacune l'un(e) après l'autre pour tenter de séduire un candidat. Celui-ci peut dire "Next" si la candidate ou le candidat ne lui plaît pas, et alors arrêter la rencontre ; pour chaque minute qui passe sans avoir été "ejecté", l'autre candidat gagne 1 euro. En revanche, s'il plait au candidat, il ou elle se voit proposer un choix : soit un second rendez-vous, soit prendre l'argent accumulé.

Les codes : Typiquement débiles. Avant chaque rencontre, le candidat prend la pose dans les marches du bus, et une fiche signalétique débile apparait, avec des informations essentielles ("il n'aime pas le mot marmelade", "il a déjà vomi sur sa petite amie"...). La prise de pose est devenue un sport, il s'agit d'en faire des caisses, parfois des grimaces, mais aussi des dents blanches, un sourire de vainqueur, un pouce levé, enfin, une tête de gagnant quoi. Le candidat, aussi moche soit-il, se prend pour le chef, et même s'il s'en prend plein le dos dans le bus, c'est lui le roi. Il peut donc dire "Next" au candidat sur de lui qui arrive, la démarche piquée à un mannequin. Le plus rigolo est encore de voir les réactions, de "pauvre mec" à "de toutes façons j'aime pas les faux seins" (roh méchant). Les répliques sont un concours à elles seules, peu importe donc si elles ont été préparées ou non, mais il faut y mettre de la conviction, un jeu d'acteur, ça c'est important.

Le verdict : A regarder comme on regarde un épisode de Alerte à Malibu, la télé éteinte les neurones débranchés. D'abord, venir à la télé en bikini, c'est pas possible. En plus, on sent que l'emission étant de plus en plus connus, certains y vont pour faire les cons : des répliques acides, des tenues pourries, une démarche bancale, tout pour se faire remarquer. Certains se prennent même pour des dieux de beauté alors que je suis plus beau... Quant à ceux qui semblent vraiment jouer le jeu, on reste parfois pantois (du style "je suis désolé Jessica, mais si tu as porté du rose un vendredi, c'est contraire à mes convictions, Next !"). Par contre ça n'empêche pas les roulages de pelle au bout de trente secondes, preuve que c'est de l'amour pour de vrai, du romantisme avec du poil autour.

En savoir plus : La page sur le site de VirginTV Europe2TV


Exposed
sur Europe2TV (ou VirginTV), quand y a Next


Le concept : Un candidat a rendez-vous avec deux autres personnes. Se déroule donc un rendez-vous à trois, sous forme de questionnaire, avec tête-à-tête intégré (enfin pas entre les deux prétendants, bien que l'emission ne soit pas réfractaire aux homos). Le détail réside dans le fait que celui qui va devoir choisir se fera aider par son meilleur ami, qui, caché dans un camion, peut lui souffler des infos par oreillette. Et le plus fort, c'est qu'il a un détecteur de mensonges, disons un analyseur vocal, qui permet de savoir quand les deux prétendants baratinent ! Ouah ! Ca c'est efficace, on se croirait dans K2000. Evidemment, les téléspectateur est fort, donc il voit la jauge de mensonge et entend les commentaires du pote, c'est fort la télé (dois-je préciser que c'est en couleur ?)


Les codes : La première scène montre les deux meilleur(e)s ami(e)s, unis comme les deux doigts de la main, genre t'es mon best pour la life. Et puis arrivent les deux prétendants, mis en valeur par un clip que j'espère volontairement ridicule, biscotos et performances sportives mais scolaires à l'appui. On n'échappe pas aux "je vais gagner parce que cette fille ne saura pas résister à ce physique d'étalon" (moi j'aurais dit "poney") ou "ce mec va fondre en voyant ces melons" (ah l'amour). Puis les deux se rencontrent, s'envoyent une pique ("c'est ça mon concurrent ?") avant de se serrer la main (oh, j'ai vu quand même la feinte de la main qui part dans les cheveux, wouh le vent), et de déconner ensemble. Lors du rendez-vous, chacun se vanne un peu, et une fois que le candidat annonce qu'ils sont passés au detecteur de mensonges, heureusement que celui-ci disparait tellement le jeu d'acteur est bon. "Oh c'est pas vrai !" "oh mon Dieu ! non ! c'est atroce !" "Oh quelle horreur c'est pire que de tuer des chatons à coups de slip !" (j'avoue j'ai un peu brodé la dernière). Une fois le candidat parti rejoindre son pote pour discuter, les deux discutent, genre "nous on est solidaires, t'vois" : "t'as menti toi ?" "oh la la la la" "on est mal hein"... Enfin, quand c'est le moment du choix, le perdant s'en va en disant un truc qui va de "merde" à "bande de c***" [3]. Et une belle image de fin sur un calin qui tourne (perso j'ai jamais compris l'interêt, à part gagner en kilos).


Le verdict : Puisqu'il est produit par la même équipe que Next, on y retrouve les mêmes idées, même si ici les candidats ont plus le temps de se défendre. Mais surtout, ce sont les questions qui rendent à ce jeu toute son intelligence : "tu as déjà pété dans une voiture vitre fermées ?" à côté d'un "tu as déjà trompé une petite amie", ça vous classe une émission. Le concept des questions soufflées depuis le camion est pas idiote, même si on peut douter de l'efficacité d'un analyseur vocal (en même temps "j'ai jamais trompé, euh, trompé ma copine, euh, enfin ça depend ce que t'appelles tromper, enfin, non, j'en suis sur même, JAMAIS ! C'est dégeulasse de faire ça !", ça pue le caca hein, pas besoin d'outils de l'an 1980). J'exècre toujours autant le roulage de pelle immédiat (parfois même pendant le rendez-vous), même si certains le refusent, justement. Mais ça reste un jeu, donc on sent que c'est pas si sérieux que ça.


En savoir plus : La page sur le site de VirginTV Europe2TV


Et il existe encore d'autres jeux de la sorte, comme "Kiffe ma mère" qui consiste à choisir celle avec qui on souhaite un rendez-vous après avoir rencontré la mère des trois candidates (pas testé si on pouvait dire "aucune, j'ai peur"), ou "Dismissed" (là j'ai même pas regardé, y en a trop !). Les émissions de ce type fleurissement sur toutes les chaines généralistes de djeunz, entre un clip de Julien Deux-Raies et une série trop chanmé. C'est un peu le Call-TV des chaînes pour les adultes avec du vrai poil. En attendant, Next arriverait dans une version française d'ici peu... J'attends de voir ça !
Je dédicace cette page à Geoffrey, en espérant lui avoir occupé 10 minutes de sa longue journée...
Notes du bas de la page (ou un peu avant)
[1] alors c'était peut-être pas un plombier la dernière fois...
[2] si si, ce mot existe. Voir un dico de 1950.
[3] "Castors"
Écrit par mbfcs2 | Publié le 24 septembre 2007


Commentaires battus
Posté par Geo, le 25.09.2007 à 10:02 [#1]
Merci pour cette attention délicate... heu... pardon:

kikoOoOoOoO !!!!!
thx pour lé koms j'te kiff la vaillbze tro lol !!
mdr
Posté par ftec, le 26.09.2007 à 18:13 [#2]
moi j'aime bien regarder ces émissions à la con!!
Posté par mbfcs2, le 26.09.2007 à 19:04 [#3]
(oui mais faut pas le dire, chut)
Posté par MiTcX, le 27.09.2007 à 13:39 [#4]
ça passe aussi sur arte ?
Posté par mbfcs2, le 27.09.2007 à 14:13 [#5]
T'as définitivement flashé sur les Allemandes, on dirait !
Posté par Colinternet, le 07.10.2007 à 01:22 [#6]
Ah! Dismissed c'est un peu l'ancètre de tout, le fondateur, celui qui a posé les bases de ce genre d'émissions: vannes à 2 centimes entre concurrents, tenues putassières et roulage de pèle intempéstifs (mais les américains n'ont-ils donc pas peur de l'herpès que diable?!)

A noter aussi, toujours sur MTV, le non moins génialissime "Parental Control" ou les parents décident de trouver un/une petit(e) ami(e) digne de ce nom à leur progéniture: surréaliste et pourtant si addictif.
Posté par mbfcs2, le 02.12.2007 à 19:00 [#7]
C'est moi où sur MTV il y a plus d'emissions comme ça que de musique ? Et encore, quand je dis musique, c'est entre Fatal Bazooka et Rihanna.
Posté par Lord_Jago, le 04.12.2007 à 10:10 [#8]
Alala, que dire ? Ces émissions sont tellement foireuses qu'en les regardant n'importe quel idiot se sent intelligent. Faut être honnête, quelques fois c'est à mourir de rire.
Je suis un peu déçu que tu n'es pas fait d'article sur Parental Control qui à mon goût est le plus marrant (le choix des prétendant(e)s par les parent est souvent mémorable).
Posté par mbfcs2, le 04.12.2007 à 18:58 [#9]
Va vraiment falloir que je le regarde, à chaque fois je zappe parce que j'accroche pas (pourtant j'ai réuss i à regarder les trois autres).
Ajoutez votre prose ! (lâch t komm)
Nom :
E-mail (facultatif) :
Recopiez le prénom :
Votre commentaire :

 S'abonner au fil RSS des commentaires de cette page
En attente d'humour

© nazejournal.com, un site qu'il est bien.
Depuis le 10/04/2000. Déjà. Eh oui.
et aussi > Portfolio | le NazeBlog | à propos du NazeJournal | des nouvelles d'El_ChiCo
et des vieux trucs > Le studio | Euro2008 | TP131OnTheWeb