Quoi ! Vous n'êtes pas connecté ! Mais c'est fou, ça, oh, eh.
» Vite ! Je veux m'inscire !
» Vite Vite ! Je veux m'identifier !
Les derniers commentaires >
s'ils l'ont dit, c'est q'c'est vrai

Membres connectés
Bah... Personne!
Fl'URSS des articles
Contact
Besoin d'un crédit ? Je peux pas vous aider. En revanche, pour toute remarque ou preuve d'affection, vous pouvez me contacter via mbfcs2 arobase hotmail point com. Love. (sinon y a aussi via michelin, mais là c'est pas super drôle)
-
Icones :
famfamfam
Trees :
~getfirefox






Le Grenier du NazeJournal

Les conseils de Marie
Marie lach c komm

Les amateurs de Grande Gastronomie ne connaissent qu'elle, les étudiants la vénèrent, les cuisiniers aux deux mains gauches sont ses meilleurs amis... Vous l'aurez reconnue, ou non, il s'agit de Marie. Marie, c'est elle qui prépare des plats que t'as plus qu'à les mettre dans ton micro-ondes et que trois minutes après t'es fier de ce que t'as fait parce que ça a une bonne tête et que niveau vaisselle et implication, on peut difficilement faire moins. Sauf qu'avec cette position dominante, Marie commence à essayer de s'impliquer de plus en plus dans la vie de nous, pauvres êtres dépourvus de tout gêne Lignacesque. En effet, vous aurez peut-être remarqué que sur ses emballages, Marie se la joue bonne copine et nous distille ses petits conseils. Là, ça commence à faire beaucoup.

En fait, le problème de Marie est qu'elle donne son avis sur tout, à qui veut l'entendre, jusqu'à l'afficher sur les paquets de ses préparations. D'abord, il faut accepter le principe selon lequel la personne qui a préparé ce plat s'appelle Marie, même si elle a plus de vis et de boulons que de cheveux... Même avec toute ma bonne volonté, j'ai du mal imaginer une discrimination nominale à l'embauche... Et puis, qui nous dit que si Marie aime les petits champignons, il y en a aura dans mon taboulé ? Rien n'est moins sur... Il faut se rendre à l'évidence : Marie raconte sa vie. C'est tout. Côté cuisine, aucun souci, mais qu'est-ce qu'elle radote ! Un petit effort, et c'était tout de suite plus interessant. Pourquoi Marie ne se contenterait pas de donner des infos utiles ?

Marie s'incruste dans ta cuisine
La première chose serait de nous aider dans les tâches quotidiennes. Plutôt que de distiller des idées gastronomiques, et puisque de toutes façons on mangera la paupiette qu'il y ait du romarin ou non, Marie pourrait en profiter pour la jouer bonne copine et faire l'intendance.


Et puis dans le cas où vous savez gérer mieux que quiconque votre stock de denrées alimentaires, Marie pourrait jouer la dietécienne de luxe. Après tout, à préparer des plats, elle doit savoir ce qui est bon ou non, afin de vous éviter toute indigestion.


Attention quand même, parce que si Marie se lâche vraiment, on n'est pas à l'abri de conseils plus que surprenants. Après tout, Marie prépare les plats qu'elle aime, et si on commence à lui demander ses goûts culinaires, on peut s'attendre au pire.


Le plus gros risque étant finalement que Marie se plaise bien chez vous, et s'y installe confortablement. Puisqu'elle a elle-même préparé votre plat, elle s'offrira volontiers une petite gourmandise prise directement dans votre frigo, vous ne pouvez pas lui refuser ça !


Par contre, on ne saura jamais quel avantage on tire d'avoir depuis la source des informations sur ce qu'on va manger.


Marie la bonne copine
Ca y est, c'est fait, Marie fait à présent partie intégrante de votre vie. Forcément, à l'inviter dans votre microndes presque tous les soirs, elle allait bien finir par être plus qu'une simple cuisinière. Il va falloir apprendre à vivre avec elle, à prendre ses bons et ses - surtout, aussi ! - mauvais côtés, puisque désormais, elle fait partie de la famille ! Dès lors, on n'aura pas de mal à imaginer ce genre de situations...


Alors du coup, Marie prend ses aises, elle est chez elle maintenant. Elle ne prend même plus la peine de noter completement ce qu'elle a à dire.


Mais surtout, ne jamais oublier que Marie est susceptible. Très. Trop, même. N'allez surtout pas lui dire que ses conseils ne servent à rien, ou que c'est n'importe quoi, ou même que vous n'êtes pas d'accord avec elle ! Elle risquerait de se braquer...


Marie est coquine
Et pourquoi au lieu de nous raconter des secrets culinaires ou ses bons petits plans des fourneaux, Marie ne nous donnerait-elle pas des infos croustillantes, succulantes, enfin plein de trucs en -antes mais pas en matière de cuisine... Ca mettrait un peu de piment (oui j'ai acheté un livre spécial jeux de mots culinaires). Pourquoi pas créer un jeu de piste, avec tous les paquets qu'elle a mis dans le frigo ?


Et puis c'est toujours bien d'apprendre en s'amusant ou en mangeant (et pas les deux en même temps puisqu'on rappelle que l'on ne joue pas avec la nourriture, les enfants), alors pourquoi pas, un peu comme les Apéricube, mettre de la culture sur les Ouiches Lorraines ?


Sans compter qu'elle prend part au film que vous regardez en mangeant, même si ça vous casse un peu l'histoire.

Marie est jeune
Dans tout ça, on évite quand même le lâchage de komm sur les paquets. C'est vrai, finalement, dire qu'on aime le romarin, c'est terriblement dans la tendance des blogs. Marie ne fait que raconter sa life, elle pourrait dire qu'elle a été à la piscine ce serait pareil. Bref, les emballages de paupiettes, c'est quelque part un skyblog version bêta.


Et quand les bonjours s'en mêlent, Marie ne répond plus de rien.


Marie se balade dans la maison
Marie n'a pas non plus le monopole de la liberté de parole, et on pourrait sans aucun problème imaginer que de nombreux produits reprennent l'idée. Au-delà même des produits alimentaires dont on se doute bien que Chantal ou Hervé apprécient le goût succulent des recettes d'antan ou le parfum délicat depuis 1899 (qui doit quand même suinter des dents depuis, bref), tous les produits destinés à nous rendre plus belle la vie pourraient avoir des infos dans le genre.


Sur ce même principe, pourquoi ne pas imaginer une multitude de déclinaisons ? Toute la maison est sujette à des petits mots, des petits conseils, des idées notées dans un coin, et qui sont quand même autre chose qu'un vulgaire post-it posé sur le réfrigidaire. Et puis les post-it, on peut finir par ne plus les voir à force de les multiplier. Alors que si Jean-Jacques a l'habitude de manger du fromage à l'apéro, il ne pourra plus louper vos messages.


Et bien entendu, vous pouvez toujours laisser libre court à votre imagination, pour, le cas échéant, c'est-à-dire quand vous n'avez rien de spécial à dire mais une logorhée difficilement contenable (souvent, quoi), vous laisser tenter par une petite note humoristique.


N'ayez donc plus peur de prendre les emballages pour bloc-notes ! Pourquoi prendre un bout de papier qui va venir s'entasser sur d'autres petits bouts de papier dans deux jours, alors qu'il aurait été tellement plus simple de prendre note sur un produit dont on est sur qu'il sera utilisé, et dont l'emballage sera, lui, jeté ! Moi je vous dis, je vais révolutionner votre vie. Ou pas.


En plus, cette solution a l'avantage de pouvoir se prêter facilement à certaines situations. Si vous êtes sûr de vous, que vous savez typiquement comment vous allez réagir, d'aucuns diraient que vous avez le cerveau déterministe, alors n'hésitez plus un seul instant. Ca vous évitera des désagréments et à n'en pas douter des "t'aurais du me le dire avant, trop tard".


Un autre avantage de cette idée est de faire participer toute la famille... Invitez les petits à dessiner des bonshommes sur les paquets de céréales plus beaux que ceux qui y sont déjà, et les comiques de la familles pourront aussi s'en donner à coeur-joie. Ca sera au moins une blague raciste évitée devant Vidéo Gag.


Attention quand même à ne pas en faire trop. Cette méthode est destinée à vous faciliter la vie, ne la voyez pas comme la solution à tous vos problèmes. Il y a quand même certains cas où l'appliquer serait, juste, très con.


Partant donc d'un simple constat sur un sombre emballage de paupiette de veau (que je vous recommande cependant pour peu que vous soyez aussi bon cuisiner que moi), vous voilà paré pour mettre de la lumière dans votre maison, à partir de simples mots disséminés dans toutes les pièces. N'hésitez pas à en abuser, vous aurez toujours plaisir à les retrouver au pire dans quelques années, sur la paupiette, qui, elle, sera devenue verte.
Écrit par mbfcs2 | Publié le 29 juillet 2007


Commentaires battus
Posté par Geo, le 30.07.2007 à 16:13 [#1]
En plus Marie elle sort avec Mr plus!
Posté par Lord_Jago, le 04.08.2007 à 10:37 [#2]
une prose magnifique, un humour décalé, ne cherchez pas plus loin, la nazejournal est votre compagnon idéal
Posté par mbfcs2, le 04.08.2007 à 13:48 [#3]
Je tiens à préciser que je suis ouvert à toutes propositions (enfin pas les hommes ni les animaux).
Posté par MiTcX, le 24.08.2007 à 23:24 [#4]
et même jojo la recommande :
ô marie....

sinon, je suis ok pour la réponse #3
Posté par mbfcs2, le 24.08.2007 à 23:37 [#5]
J'ai dis pas les animaux.
Posté par El_ChiCo, le 28.08.2007 à 22:09 [#6]
Bravo.
Merci Marie.
Ajoutez votre prose ! (lâch t komm)
Nom :
E-mail (facultatif) :
Recopiez le prénom :
Votre commentaire :

 S'abonner au fil RSS des commentaires de cette page
Et si on remettait le NF 1.0 ?

© nazejournal.com, un site qu'il est bien.
Depuis le 10/04/2000. Déjà. Eh oui.
et aussi > Portfolio | le NazeBlog | à propos du NazeJournal | des nouvelles d'El_ChiCo
et des vieux trucs > Le studio | Euro2008 | TP131OnTheWeb