Quoi ! Vous n'êtes pas connecté ! Mais c'est fou, ça, oh, eh.
» Vite ! Je veux m'inscire !
» Vite Vite ! Je veux m'identifier !
Les derniers commentaires >
s'ils l'ont dit, c'est q'c'est vrai

Membres connectés
Bah... Personne!
Fl'URSS des articles
Contact
Besoin d'un crédit ? Je peux pas vous aider. En revanche, pour toute remarque ou preuve d'affection, vous pouvez me contacter via mbfcs2 arobase hotmail point com. Love. (sinon y a aussi via michelin, mais là c'est pas super drôle)
-
Icones :
famfamfam
Trees :
~getfirefox






Articles

Le violoncelle
Les instruments à cordes - 4/6

Bienvenue dans cette série consacrée aux instruments à cordes. On parlera essentiellement des instruments à cordes frottées que l'on retrouve aux premiers rangs des orchestres et qui sont, vous l'avez tous deviné... Eh bien, allez-y... J'attends... Bon d'accord. Qui sont les violons, altos altii, violoncelles et contrebasses.

Le violoncelle, Ah ! Le violoncelle ! A partir du violoncelle, on arrive dans les choses sérieuses. Le pauvre violoncelle a cependant eu des débuts difficiles. Effectivement, à son apparition, il était plus proche de l'alto que du violoncelle. Il a en effet commencé par être un instrument plat, n'ayant que trois cordes, aussi petit qu'un violon, mais accordé une quinte en dessous, reprenant donc les trois cordes basses de l'alto. Finalement, étant un instrument tellement intéressant [1], il est rapidement devenu ce qu'on connaît. Ainsi, il arrive aisément à passer au dessus de son concurrent direct pour les fonctions de basse : la basse de viole de gambe [2].

Chronologiquement, le violoncelle n'est apparu que peu de temps après le violon... Un peu en même temps que l'alto en fait, puisque c'était la même chose... Mais il faut croire qu'il a mangé beaucoup plus de soupe, puisque il est arrivé jusqu'à la taille de 80 cm. Mais comme il en a vite eu assez de se limiter au triste boulot d'instrument d'accompagnement, il a fallu développer tout un tas de techniques qui font vachement bien quand le type il joue... du genre la main qui se déplace, le pouce qui passe par dessus le manche, ou bien, plus compliqué, mais qui, bien exécuté, fait toujours son petit effet : le pied qui passe par derrière la tête. Et avec toutes ces nouvelles acrobaties le violoncelle a trouvé une place aux premières loges, au même titre d'instrument soliste que le violon [3].

Le violoncelle dispose également d'un excellent système de défense, puisqu'il est équipé de ce que l'on appelle couramment dans le milieu : la pique. Et c'est finalement un nom plutôt bien trouvé, puisqu'il s'agit là d'un tige en acier de 30 à 40 cm de long, taillée en pointe, que l'on utilise pour piquer son violoncelle afin qu'il ne glisse pas, notamment lors de l'exécution des figures périlleuses dont j'ai parlé précédemment. Et, c'est assez amusant de jouer du violoncelle, car cet instrument procure un important plaisir jouissif lorsqu'il est moment de planter son violoncelle dans le parquet... L'histoire raconte qu'un grand violoncelliste, a force de planter son instrument dans son parquet c'est un jour retrouvé téléporté dans l'appartement de son voisin de l'étage inférieur, qui prenait alors son bain [4].

Pour palier à ce léger inconveignant [5], notre homme a inventé la planche, petit élément de bois prévu pour remplacer le parquet lorsqu'il est fragile, et qu'il est conseillé de changer tous les 723 kilomètres.

Certains diront que jouer du violoncelle avec une planche, c'est comme faire l'amour avec un préservatif... personnellement, je n'y vois pas énormément de différence [6], d'autres témoignages seront appréciés.
_

Notes du bas de la page (ou un peu avant)
[1] Qui a dit qu'il y a un parti pris dans mon exposé ?
[2] Oh il est trop fort ce violoncelle...
[3] Même si dans la manoeuvre, pour aider le pied a passer par derrière la tête, il a fallu réduire la taille de l'instrument à 76 cm
[4] Détail très important.
[5] Effectivement, le joueur s'est retrouvé chez son voisin, et non sa voisine...
[6] De différence à jouer du violoncelle avec ou sans planche. Je ne vous dirai pas si je vois une différence lorsque je fais l'amour, ca sort du sujet... Peut-être dans un autre article...

Note de la rédaction : Je rappelle que la capote, c'est bien.
Écrit par El_ChiCo | Publié le 01 mars 2005


Commentaires battus
Posté par isabellema, le 14.09.2007 à 20:49 [#1]
Ah !! un violoncelliste !! à quand les duos de violoncelle ? nous avons un grand séjour, un violoncelle, 2 pupitres, et des partitions de duos à la maison :D :D manque plus qu'un deuxième violoncelliste & son violoncelle !
Posté par El_ChiCo, le 16.09.2007 à 00:46 [#2]
Ben avec plaisir.
Maintenant qu'on a échangé nos adresses mail, tout est possible ;)
Posté par mbfcs2, le 16.09.2007 à 13:12 [#3]
Mais quand elle va voir ta gueule...
(hu hu ^^)
Posté par El_ChiCo, le 18.09.2007 à 17:02 [#4]
Quoi ma gueule, qu'est-ce qu'elle a ma gueule ?
Posté par mbfcs2, le 18.09.2007 à 19:18 [#5]
Oh pardon, j'ai confondu avec le monsieur là !
Posté par rozie, le 16.07.2009 à 18:49 [#6]
C'est vrai que le violoncelle a pas eu une vie facile... un peut trop délaissé a mon gout (mais c'est pas pire que l'alto)
et puis, pour la planchette, il n'y a aucune différence avec ou sans, ça n'a jamais aidé un violoncelliste a produire un meilleur son! (c'est mon avis, et ça se saurait sinon)
enfin, pour les récidivistes, je vous conseille d'écouter Apocalyptica, ça vous fera peut-etre changer d'avis sur cet instrument...
Ajoutez votre prose ! (lâch t komm)
Nom :
E-mail (facultatif) :
Recopiez le prénom :
Votre commentaire :

 S'abonner au fil RSS des commentaires de cette page
Half the child, twice the fun

© nazejournal.com, un site qu'il est bien.
Depuis le 10/04/2000. Déjà. Eh oui.
et aussi > Portfolio | le NazeBlog | à propos du NazeJournal | des nouvelles d'El_ChiCo
et des vieux trucs > Le studio | Euro2008 | TP131OnTheWeb