Quoi ! Vous n'êtes pas connecté ! Mais c'est fou, ça, oh, eh.
» Vite ! Je veux m'inscire !
» Vite Vite ! Je veux m'identifier !
Les derniers commentaires >
s'ils l'ont dit, c'est q'c'est vrai

Membres connectés
Bah... Personne!
Fl'URSS des articles
Contact
Besoin d'un crédit ? Je peux pas vous aider. En revanche, pour toute remarque ou preuve d'affection, vous pouvez me contacter via mbfcs2 arobase hotmail point com. Love. (sinon y a aussi via michelin, mais là c'est pas super drôle)
-
Icones :
famfamfam
Trees :
~getfirefox






Articles

Le violon
Les instruments à cordes - 2/6

Bienvenue dans cette série consacrée aux instruments à cordes. On parlera essentiellement des instruments à cordes frottées que l'on retrouve aux premiers rangs des orchestres et qui sont, vous l'avez tous deviné... Eh bien, allez-y... J'attends... Bon d'accord. Qui sont les violons, altos altii, violoncelles et contrebasses.

Le violon est un vieil instrument qui est loin d'être long, ce qui est dommage parce que ça aurait pu être marrant [1]. On apprend que le violon est apparu au XVIe siècle en Italie du Nord. Et c'est ça qui est vachement important... Non pas que ça soit en Italie du Nord parce que ça, on s'en fout un peu, mais que ca soit au XVIe siècle [2] parce que depuis, le violon a beaucoup changé. Enfin on lui a rallongé le manche, et fort heureusement, les cordes. Et puis c'est tout. Donc c'est pas grand chose finalement.


Un hippopotame.
Le violon est constitué de près de 70 éléments. Mais si l'on considère des groupes d'éléments, ca n'en fait plus que 9 que l'on pourrait même réduire à 7 parce que quand même faudrait pas pousser, ca reste un violon... Dans l'ordre le plus désordonné, vous avez le manche, la volute, la caisse, le chevalet, la touche et c'est un peu tout, donc ca ne fait finalement que 5 éléments. C'est bien un violon ça, tiens... Toujours à se la raconter parce que moi je suis le premier violon soliste et tout et machin et machin... Que d'la gueule tiens... De 70 t'es passé à 5 mon couillon... Enfin laissons là ces petits règlements de compte, et continuons objectivement.

La caisse est essentielle à la création du son. C'est grace à elle que les vibrations du bois sont couplées avec l'air pour que l'on puisse entendre ce que le type joue [3]. En fait, c'est une sorte de prisme à base bizarroïdale. elle est constituée du dos (la base bizarroïdale), des éclisses (qui font le tour), et de la table d'harmonie (l'autre base), qui est essentielle dans la création du son puisque c'est elle qui transmet les vibrations du chevalet à la caisse. Et puis il y a aussi dedans qu'on voit pas de dehors l'âme du violon [4] qui est essentielle pour la création du son, puisqu'elle règle la pression exercée sur les parois de la caisse et du coup, ca fait un son plus ou moins joli.

Le chevalet, c'est un petit truc de merde, mais qui est essentiel pour la création du son, puisque c'est lui qui transmet les vibration des cordes à la table d'harmonie.

Le manche, c'est aussi essentiel pour la création du son, puisque c'est grace à lui que le violon à la bonne longueur et qu'il joue bien les bonnes notes. Hein, on a vu d'ailleurs que c'était pas facile à régler...

La touche aussi est essentielle pour la création du son, puisque c'est là que le type pose ses doights pour changer la note.

Et puis la volute, essentielle pour la création du son, parce que c'est par la que tout s'accorde.

Et tout le reste on s'en fout... C'est essentiel aussi pour la création du son, mais moins...

Donc finalement, le violon est essentiel pour la création du son du violon.

Voilà. Partant d'une base sérieuse, rendez-vous prochainement pour parler de l'alto, du violoncelle, puis de la contrebasse.
_

Notes du bas de la page (ou un peu avant)
[1] Oh la la le jeu de mot... Si je commence comme ça, ca va tout tuer cette série !
[2] Même si ça casse quand même pas des briques...
[3] Encore que des fois, on entendrait pas que ça serait pas plus mal.
[4] Qui n'est pas immortelle.
Écrit par El_ChiCo | Publié le 01 mars 2005


Commentaires battus
Pas encore de commentaire !
N'hésite pas à dire ce que tu penses ! (non pas ça)

Ajoutez votre prose ! (lâch t komm)
Nom :
E-mail (facultatif) :
Recopiez le prénom :
Votre commentaire :

 S'abonner au fil RSS des commentaires de cette page
Vive Yannick. Ouais Ouais. En haut. En Bas.

© nazejournal.com, un site qu'il est bien.
Depuis le 10/04/2000. Déjà. Eh oui.
et aussi > Portfolio | le NazeBlog | à propos du NazeJournal | des nouvelles d'El_ChiCo
et des vieux trucs > Le studio | Euro2008 | TP131OnTheWeb