Quoi ! Vous n'êtes pas connecté ! Mais c'est fou, ça, oh, eh.
» Vite ! Je veux m'inscire !
» Vite Vite ! Je veux m'identifier !
Les derniers commentaires >
s'ils l'ont dit, c'est q'c'est vrai

Membres connectés
Bah... Personne!
Fl'URSS des articles
Contact
Besoin d'un crédit ? Je peux pas vous aider. En revanche, pour toute remarque ou preuve d'affection, vous pouvez me contacter via mbfcs2 arobase hotmail point com. Love. (sinon y a aussi via michelin, mais là c'est pas super drôle)
-
Icones :
famfamfam
Trees :
~getfirefox






Chroniques d'albums

The Pigeon Detectives - 2007 - Wait For Me

TRACKLIST
01. Romantic Type
02. I Found Out
03. Don't Know How To Say Goodbye
04. Caught In Your Trap
05. I Can't Control Myself
06. I'm Not Sorry
07. You Know I Love You
08. Stop Or Go
09. You Better Not Look My Way
10. Take Her Back
11. Wait For Me
12. I'm Always Right
--------------------
LIEN TERNET
Site officiel
My Space
DERNIERES CHRONIQUES

Warning: main(./fichiers/composants/derniers-cd.php) [function.main]: failed to open stream: No such file or directory in /mnt/116/sdb/f/6/nazejournal/articles/cd-the-pigeon-detectives-wait-for-me.php on line 36

Warning: main() [function.include]: Failed opening './fichiers/composants/derniers-cd.php' for inclusion (include_path='/mnt/116/sdb/f/6/nazejournal/include:.:/usr/php4/lib/php') in /mnt/116/sdb/f/6/nazejournal/articles/cd-the-pigeon-detectives-wait-for-me.php on line 36
A première vue, The Pigeon Detectives vient s'ajouter à la longue liste des groupes de cette scène pop-rock britannique. A deuxième vue aussi. Originaires de Leeds, le groupe, formé en 2002 autour du chanteur Matt Bowman, ne se démarque pas tant des autres groupes de la scène brit-pop par ses mélodies mais plutôt par son énergie. Et voici leur premier album, Wait For Me.

L'album se résume à un enchaînement de titres qui ne dépassent pas quatre minutes, emballé c'est pesé, où chaque titre sert de cocktail vitaminé mais rapidement envoyé. Romantic Type, premier single au clip cheap, colle parfaitement à l'ambiance énergique et énergétique, un riff de batterie ultra simple (enfin j'en fais pas, mais ça a pas l'air d'être révolutionnaire), pas de break mais assurément un truc qui donne indéniablement envie de taper du pied et de tenter de suivre les paroles même en chamallow. Et puis la fin s'appuie sur un solo gentillet un peu dans le genre Strokes (j'ai dit un truc qui fallait pas peut-être), avant d'enchaîner sur I Found Out.

Ce deuxième titre joue sur des mélodies super simples, qu'on a l'impression d'avoir entendu des milliers de fois, mais qui donnent justement envie de se prêter au jeu, d'autant plus qu'on découvre une facette récurrente chez les Pigeon Detectives : la reprise en choeur. C'est également la force du single Take Her Back, ou le titre est répété à outrance tandis que le reste des paroles reste abordable et comprehensible : She's got everything he wants, she's got everything he needs, take her back - take her back - take her back - take her back - take her back - take her back, pour preuve que c'est pas compliqué. On l'avait bien dit, on est pas forcément là pour faire de la littérature.

L'ensemble de l'effort est une resucée de la méthode qui est si efficace qu'on aurait tort de ne pas l'user jusqu'à la corde. On a parfois l'impression de retomber dans les chansons pour sorties d'école, sans que ce soit désagréable pour autant. Certaines chansons tentent une approche un peu différente, comme sur l'intro blues de Caught In Your Trap (très rapidement effacée par une rythmique très rock 70's), des titres comme You Know I Love You, Stop Or Go ou You Better Not Look My Way ont des accords moins joyeux, mais bien difficile de se détacher de la trame originelle... Le single I'm Not Sorry, s'il envoie bien le pâté, est encore fondé sur un refrain scandé, le presque final Wait For Me ferait un malheur repris par une chorale, et quand arrive le dernier titre, I'm Always Right, on n'a pas vraiment l'impression d'avoir épuisé un disque entier.

Au final, Wait For Me, s'il semble être la déclinaison en 12 morceaux d'un même plan de bataille contre la morosité, gagne quand même son pari, à savoir faire taper du pied celui qui l'écoute. Des petites chansons faciles à reprendre, à écouter sans se prendre la tête. Inutile d'y chercher encore le morceau révolutionnaire, il ne s'agit là que d'une première banderille posée par le groupe, qui devra sans doute en faire un peu plus pour tenir la cadence d'une belle carrière. Mais pour le moment, il n'y a pas vraiment de raisons pour être déçu.
_

_

Clips
Romantic Type


I Found Out


I'm Not Sorry


Take Her Back


Écrit par mbfcs2 | Publié le 10 septembre 2007


Commentaires battus
Pas encore de commentaire !
N'hésite pas à dire ce que tu penses ! (non pas ça)

Ajoutez votre prose ! (lâch t komm)
Nom :
E-mail (facultatif) :
Recopiez le prénom :
Votre commentaire :

 S'abonner au fil RSS des commentaires de cette page
Ca vaut pas un bon foie de veau

© nazejournal.com, un site qu'il est bien.
Depuis le 10/04/2000. Déjà. Eh oui.
et aussi > Portfolio | le NazeBlog | à propos du NazeJournal | des nouvelles d'El_ChiCo
et des vieux trucs > Le studio | Euro2008 | TP131OnTheWeb