Quoi ! Vous n'êtes pas connecté ! Mais c'est fou, ça, oh, eh.
» Vite ! Je veux m'inscire !
» Vite Vite ! Je veux m'identifier !
Les derniers commentaires >
s'ils l'ont dit, c'est q'c'est vrai

Membres connectés
Bah... Personne!
Fl'URSS des articles
Contact
Besoin d'un crédit ? Je peux pas vous aider. En revanche, pour toute remarque ou preuve d'affection, vous pouvez me contacter via mbfcs2 arobase hotmail point com. Love. (sinon y a aussi via michelin, mais là c'est pas super drôle)
-
Icones :
famfamfam
Trees :
~getfirefox






Carnet de notes

Everything Everything - “Cough Cough”

Il est amusant de voir comme on peut facilement associer un moment, un endroit, une chanson à des personnes. Quand j'avais encore la prétention de penser que j'étais capable d'écrire des articles à rallonge, je m'étais dit que je raconterai comment mon trajet quotidien était un enchaînement de passages qui m'évoquent tous, ou presque, une histoire, une réflexion, une anecdote. Dans cette playlist "Best Of All-Time" on ne peut plus subjective que je parcours ces temps-ci, il y a tant de chansons qui doivent une grande partie de leur présence à une émotion que je leur ai associé, fortuite ou non.

Il n'est pas évident que j'aurais écouté Everything Everything par moi-même. Il est même plutôt évident que le son absolument foutraque, les jeux de voix triturées et les aigüs réguliers qui composent Qwerty Finger, le premier single du groupe que j'ai pu écouter, m'ont d'abord insupporté. Il a donc fallu qu'on m'en redonne, qu'on me fasse entendre quelque chose que je n'entendais pas. Et bien sûr, ces sons grossièrement synthétiques et ces mélodies ont fini pour certains par me faire basculer de l'autre côté, plus jaune et rose fluo qu'obscur.

Qu'est-ce qu'on a pu débattre sur Everything Everything, pour savoir quelles chansons il fallait écouter pour s'y mettre comme pour éviter l'hydrocution, jusqu'à quel titre peut-on écouter l'album sans être déçu... Réussir à me faire aimer une chanson basée sur un son de toux, faut le vouloir. Pourtant, Cough Cough a ces accents des chansons haut perchées et déstructurées, comme un bon Focker de Late Of The Pier, comme un bon titre des Klaxons avant qu'ils ne se prennent pour un boys-band. Bref, tous les ingrédients pour me plaire une fois la bête apprivoisée.



Il y a cinq ans, j'avais écrit un article sur Laïka d'Arcade Fire, pour indiquer à quel point l'influence d'Alex - mr.suaudeau pour les intimes - avait été forte dans mes écoutes musicales. C'est donc lui qui a mis Everything Everything sur mon chemin, en me balançant Qwerty Finger sur une compil fait maison (salopard), puis en m'en parlant assez pour que je ne retente pas ma chance. C'aurait pu être tant d'autres titres, c'en sera sans aucun doute un nouveau l'an prochain. En tout cas, c'est à lui que sera définitivement associé le titre d'aujourd'hui, et qui sera donc parfait pour lui souhaiter un anniversaire jaune et rose fluo.

Écrit par mbfcs2 | Publié le 19 octobre 2016, mis à jour le 19 octobre 2016


Commentaires battus
Pas encore de commentaire !
N'hésite pas à dire ce que tu penses ! (non pas ça)

Ajoutez votre prose ! (lâch t komm)
Nom :
E-mail (facultatif) :
Recopiez le prénom :
Votre commentaire :

 S'abonner au fil RSS des commentaires de cette page
Aujourd'hui, je pense que je vais réfléchir.

© nazejournal.com, un site qu'il est bien.
Depuis le 10/04/2000. Déjà. Eh oui.
et aussi > Portfolio | le NazeBlog | à propos du NazeJournal | des nouvelles d'El_ChiCo
et des vieux trucs > Le studio | Euro2008 | TP131OnTheWeb