Quoi ! Vous n'êtes pas connecté ! Mais c'est fou, ça, oh, eh.
» Vite ! Je veux m'inscire !
» Vite Vite ! Je veux m'identifier !
Les derniers commentaires >
s'ils l'ont dit, c'est q'c'est vrai

Membres connectés
Bah... Personne!
Fl'URSS des articles
Contact
Besoin d'un crédit ? Je peux pas vous aider. En revanche, pour toute remarque ou preuve d'affection, vous pouvez me contacter via mbfcs2 arobase hotmail point com. Love. (sinon y a aussi via michelin, mais là c'est pas super drôle)
-
Icones :
famfamfam
Trees :
~getfirefox






Articles

Éhcac egassem nu tse icec
(Ceci est un message caché)

Les musiciens sont parfois des petits rigolos, et il leur arrive que leur passion pour les énigmes de Mickey Jeux déteigne fortement sur leur allant artistique. Du coup, il n'est pas rare de trouver trace de messages cachés ou subliminaux. Et comme je suis particulièrement friand (mais sans la viande) de ce genre de pratique, c'est toujours un bonheur de se rendre compte des seconds plans musicaux, des secondes lectures mais aussi des anecdotes qui sont parfois uniquement le reflet d'un fanatisme poussé à l'extrême (mais sans Gervais).

Les messages subliminaux, c'est trop violent en fait

S'il existe des messages subliminaux qu'il est difficile de faire passer pour involontaires, il fallait bien quand même que certains en profitent pour nous faire part de leurs théories qui font qu'on a tous un alien en nous. Nous ne parlerons pas de ceux qui croient expliquer le monde en tournant la Bible de 36° et avant d'en faire une grille de mots croisés, ni de ceux qui trouvent exceptionnel qu'en multipliant la date du jour, puis en la divisant par 9 (ah, on a pas encore trouvé pourquoi 9, mais tu vas quand même pas nous pourrir nos théories avec tes questions quand même ?), on obtient l'âge de JFK s'il était dans les Twin Towers.

Mais puisque nous nous focalisons sur les jeux auditifs, certains n'hésitent pas à nous déclarer par a+b (déjà faut être con pour additionner des lettres, c'est un signe) que, en fait, dans tous les discours importants, devinez quoi, il se cache un message caché ! Et comment le sait-on ? Et bah simplement en passant le discours à l'envers ! Mais dis donc, en voilà un truc génial, le cerveau humain est tellement évolué qu'il a installé tout seul un logiciel de traitement de son pour inverser nos paroles. C'est vraiment chouette ça, je me demande pourquoi ils n'ont pas mis d'autres trucs sympas comme un player mp3 ou un métronome ! Quand on se dit qu'une émission de télé destinée à trouver les futures stars de la chanson ne peut pas mettre la main sur 16 candidats qui savent chanter juste, on a peine à imaginer qu'ils arrivent à chanter en moonwalk.

Évidemment, les exemples pris sont basés sur des moments importants (les discours de JFK, la fameuse phrase de Neil Armstrong) ou des faits en plein dans l'actualité. Juste des évènements dont on parle, qui sont sujets à un nombre incroyable de fantasmes et de légendes urbaines, bref, exactement les thèmes qu'il faut pour se rendre compte que en fait, c'est fou, Martin Luther King, si on retourne "I Have A Dream", c'est incroyable, hein, vraiment, il dit "femme de chambre" ! Et que "Femme de Chambre" c'est sans doute un code ! C'est o-bli-gé. Ça se trouve, quand on inverse "Qu'est-ce qu'on mange ce soir ?", on entend "Steak Frites", mais bizarrement, tout le monde s'en fout.

Avec ça, facile de lancer des théories les plus folles, d'autant plus que sur une durée assez moyenne on peut facilement trouver des sons à interpréter, d'autant plus quand on sait à peu près ce qu'on veut entendre. C'est pourquoi assez vite, avec la possibilité que permettent les vinyles grâce à une habile astuce à base de doigts, on a trouvé la trace de messages subliminaux dans les chansons.

Dead Can Dance

Si on considère comme le "Reverse Speech" l'acte involontaire qui consiste à interpréter les paroles lorsqu'elles sont écoutées à l'envers, une autre forme de messages cachés, bien plus marrante cette fois, consiste à cacher sciemment des informations dans les chansons.

Dans une période où la musique commençait à avoir de plus en plus d'importance, et où un certain nombre de jeunes groupes avaient pour habitude de ne pas boire que du Banga, d'avoir de la sympathie pour le Diable ou de visiter le ciel ou le paradis, enfin des trucs totalement sains, forcément, ces jeunes gens habités ne pouvaient être autres que la réincarnation d'esprits malins. Vous aurez d'ailleurs remarqué que depuis, peu d'histoires de la sorte sont venues remplir les rangs des magazines, tout simplement parce que Natsaha St-Pier est plutôt gentille en fait.

Entre le "Reverse Speech" volontaire et involontaire, il n'y a qu'"un" petit espace, qu'il est facile de franchir. L'exemple le plus connu reste le "Paul Is Dead" que les Beatles auraient placés dans plusieurs de leurs titres, "Revolution 9" et "I'm So Tired", sous la forme de messages dont on peine à trouver une version universelle, allant de "Turn Me On Dead Man" à "Miss Him Miss Him Miss Him". De là à penser que les Beatles sont assez cons pour rendre un hommage à un de leurs membres en ne disant que "Miss Him", il n'y a qu'un pas que la mouvance psyché n'hésitera pas à franchir, lestant la rumeur en interprétant comme il se doit la pochette d'Abbey Road, des pieds (nus) jusqu'aux mains (à la cigarette) pour déduire la conclusion... qui tue.

Et puisqu'on est plus à ça près, tout le monde y va de sa découverte : un couplet entier de "Stairway To Heaven" de Led Zeppelin serait une ode à Satan ("Oh here's to my sweet Satan. / The one whose little path would make me sad, whose power is Satan."). Ce n'est qu'en 1982 que cette rumeur prendra vraiment forme, date depuis laquelle le groupe de Robert Plant (verte) et Jimmy Page (jaunes) ne cesse de clamer que "Stairway To Heaven" n'a jamais contenu de tels messages. Personne n'est encore une fois capable de s'accorder sur les vraies paroles "à l'envers", mais l'idée est là : le cerveau, qui est de plus en plus fort puisqu'il est capable de dire ce qu'il pense vraiment en le dissimulant dans les véritables paroles, eh bah il est aussi capable de comprendre quand il écoute Led Zeppelin que c'est une chanson pour le Diable ! Waouh ! Après ça j'ai quand même du mal à comprendre pourquoi mon cerveau n'a pas plutôt une fonction pour retrouver mes clés quand je les perds. On applaudira au passage la faculté d'écrire une chanson si classe tout en faisant un couplet qui se lit dans les deux sens. Pour ça, il faut, à mon avis, utiliser la méthode Saez et ne pas articuler. Remarquez, dans son cas on peut réellement comprendre ce qu'on veut.

Encore une fois, les messages qui sont compris ne sont que des appels à Satan, à l'Antéchrist ou à d'autres hérauts de la bonne pensée, faudrait pas non plus lâcher un kikoo, ça ferait pas sérieux.

Faut rigoler

Alors, forcément, ça donne des idées à certains. Cacher des messages, mais pour de vrai, va devenir une vraie compétition. Les plus grands s'y mettent, et en premier les groupes qui sont légitimes pour faire des choses "stupéfiantes". Pink Floyd annonce clairement la couleur dans "Empty Spaces" ("Hello, hunters. Congratulations. You've just discovered the secret message. [...]"), Iron Maiden place un message bien senti pour répondre aux accusations de messages sataniques, Styx place du latin pour faire chier ceux qui ont les ont accusés de, eux aussi, faire parler Satan à travers eux...

Plus près de nous, mais pas forcément moins stones, les Red Hot Chili Peppers, Prince ou Oasis ont pris le soin de laisser trainer des bandes inversées dans leurs albums. Les groupes de métal s'y mettent aussi (Motorhead, Korn, A Perfect Circle...), ça nous aurait presque étonné de ne pas les voir sur la liste. Beck réussit même l'exploit de caser un refrain à l'envers dans ce qui reste sans doute son plus gros succès, "Loser". Et forcément, quitte à jouer au con autant être le plus fort, la majorité des messages sont dédiés à Satan ou à ses potes.

Comme un foutage de gueule en règle, les groupes qui ont été victimes d'accusations venues de nulle part préfèrent être au moins accusés pour quelque chose. C'est pourquoi dans le quart-de-posthume "Free As A Bird", les Beatles mettent un "Turned out nice again." inversé pour faire parler, alors que bien des années avant, ils avaient trouvé que la mélodie de "Sun King" sonnait bien mieux à l'envers, en la rebaptisant "gniK nuS". Mais tout va bien.

Les messages inversés peuvent aussi avoir leur côté pratique. Ainsi, les insultes peuvent être facilement inversées pour passer tranquillou à la radio (rien qu'en France, ça aura bien servi à Disiz La Peste et son tube "J'Pète Les Plombs"), mais c'est parfois une bonne idée pour changer un peu les tonalités et les sonorités. Plus que les paroles elles-mêmes, ce sont parfois des pans entiers instrumentaux qui sont joués à l'envers. Si les Beatles, encore eux, ont d'abord vocalement utilisé cette technique puis tenté d'utiliser sans véritable résultat des passages musicaux, d'autres ne s'en sont pas privés à l'image des anglais des Stone Roses. Sans compter que de nombreux groupes ont utilisé une de leur chanson à l'envers afin d'en tirer de nouveaux sons sans trop aller chercher loin, comme Daft Punk et son "Funk Ad" qui clôt l'album Homework avec l'inverse du single "Da Funk".



Encore plus fort que Sirop Sport, Thom Yorke (chanteur de Radiohead pour les deux du fond) qui n'est plus à une expérimentation près, a enregistré "Like Spinning Plates", extrait de l'album Amnesiac, totalement à l'envers, si bien qu'une fois retroussée les paroles reprenant (vaguement) leur sens, la musique est particulière (même si elle a aussi été composée pour être passée à l'envers).



Sans compter les rigolos qui cachent des messages à l'envers qui disent que, justement, on joue la bande à l'envers et que c'est pas le bon sens (le fameux Yeird Al Yankovic ou The B-52's), il existe donc une multitudes d'idées pour intégrer les inversions de bandes à la musique. C'est encore mieux quand c'est gagesque, parce qu'on peut difficilement imaginer que c'est pour le bien de la musique. Ah non, j'oubliais, c'est pour nous mettre des messages sataniques dans le cerveau.

De la blague !

Impossible de finir cet article sans citer les messages subliminaux dont on sait tous qu'ils existent... en France. Ces artistes qui n'ont pas su qu'en écrivant de telles paroles dans leurs langues, ils allaient, chez nous, soulever des questions hautement philosophiques. Ces perles, qui sont certaines très connues, sont parfois tirées par les cheveux, mais c'est pour la bonne cause, celle de l'humour. Pas mal d'entre elles ont été révélées par une page appelée les "Hallucinations" sur le site de la radio Québécoise CKOI. Je crois que je serai lié à cette radio toute ma vie...


(merci à El_ChiCo pour l'hébergement)

#01 - Metallica - The Unforgiven
Nous faisons des oeufs, et couic couic ils se tournent (ou "et cui-cui ils sont doux" dans la version de Binôme qui marche bien aussi).
A traumatisé tous ceux qui l'ont découvert.

#02 - Scorpions - Still Loving You
Ce soir, j'ai les pieds qui puent
Le grand classique qui flingue la chanson rock-romantique en deux secondes.

#03 - Peter Gabriel - In Your Eyes
Y'a du caca, oh oh, y'a du caca, du caca mou mou dans les fesses à Thérèse
Ça fleure bon le jeu de mot de qualité. Évidemment, c'est pas Peter Gabriel qui chante ce passage, mais ça me fait rire à chaque fois (qui en aurait douté ?)

#04 - The Police - Message In A Bottle
Mon oncle Binet a les mains coupées
On voit pas bien ce que ça vient faire là, mais c'est pas de chance.

#05 - Youssou n'Dour - Seven Seconds
Roule ma scène, roule-moi glisse-moi l'hiver, la forme est là, Ha maman, les mecs qui se masturbent assez gaiement, peu commun, qu'on m'enroule dans le 10 millions, le mec est si long, mon instrument il est si long, moé pis elle r'garde pas là
Tellement long que si on y adhère, on plonge complètement, sinon il faut laisser tomber. Mais Youssou n'Dour avec l'accent Picard, c'est juste terrible.

#06 - Sting - All This Time
Billy t'as des dattes, des fraises et du gaz gros tas
Si on filait ces morceaux à nos psychanalystes de choc, on saurait que Sting est Français. Ou alors ses ancêtres (dans une autre vie)

#07 - Red Hot Chili Peppers - Johnny Kick A Hole In The Sky
Gros con, t'sais que t'es con, gros porc
Peut-être ma préférée.

#08 - Men At Work - Who Can It Be Now ?
Il suce ma femme z'aussi
Et en plus ils font des fautes...


Tout ça pour dire que finalement, on entend bien que ce qu'on veut...

(plus d'infos sur la page du Wikipedia Anglais, d'où viennent pas mal des infos de cette page (les autres venant de ma tête donc forcément d'un peu partout))
Écrit par mbfcs2 | Publié le 03 octobre 2008


Commentaires battus
Posté par Qui©he, le 04.10.2008 à 00:27 [#1]
Excellent article...
Posté par mbfcs2, le 04.10.2008 à 01:42 [#2]
Merci, ça fait du bien après en avoir autant chié :p
Posté par poiuyt, le 04.10.2008 à 02:04 [#3]
non mais franchement, j'avais pas autant riz (oncle Benzbenzbenz ) depuis longtemps...
Youssou n'dour est vraiment un grand malade...
Posté par MiTcX, le 04.10.2008 à 13:18 [#4]
ha ha, marrant !
par contre ta photo du docteur zoidberg est pâloche...
Posté par mbfcs2, le 04.10.2008 à 13:46 [#5]
(je crois que je vais créer un article où tu pourras poster toutes tes own-private jokes)
Posté par mr.suaudeau, le 05.10.2008 à 23:34 [#6]
Encore pour ces deux du fond qui décidément ne suivent rien, Like spinning plates de Radiohead est non seulement enregistrée totalement à l'envers, mais il s'agit surtout de la chanson I Will à l'envers, composée avant mais parue après.
Posté par mbfcs2, le 06.10.2008 à 00:30 [#7]
Putain si maintenant on a une caution experte, alors là c'est totalement la classe (je suis à deux doigts de mettre un article sur Pin Me Down si tu continues).
Posté par marmatte, le 06.10.2008 à 12:33 [#8]
Putain j'en ai encore les larmes aux yeux, c'est énorme !
Posté par Axl, le 07.10.2008 à 15:27 [#9]
j'avais maté pas mal de sites sur le sujet y'a quelques mois, voire quelques années, très bon article. je tiens à ta disposition le youki en version inversée que je viens de faire, il contient des messages terribles.
Posté par mr.suaudeau, le 08.10.2008 à 00:05 [#10]
Ouais, t'es tombé sur un fan hardcore! Bon, maintenant que t'envisages un article sur Pin me Down (bonjour le groupe qui a trop d'actu et une discographie de dingo), si tu pouvais me trouver des photos de Milena Mepris sans la robe ni les bottes de Sangoku, je prends.
Posté par mbfcs2, le 08.10.2008 à 01:31 [#11]
Arf, c'est mission quasi-impossible, par contre j'ai pu constater sa très bonne épilation des aisselles.
Posté par mr.suaudeau, le 08.10.2008 à 02:06 [#12]
Clair! Elle passe son temps les bras en l'air cette fille. A quand les jambes? (Milena, j'aime ta grossièreté)
Posté par mbfcs2, le 08.10.2008 à 03:24 [#13]
Ah bah là par contre j'ai galéré.
Posté par banjo, le 22.12.2008 à 13:04 [#14]
Excellent !
Ajoutez votre prose ! (lâch t komm)
Nom :
E-mail (facultatif) :
Recopiez le prénom :
Votre commentaire :

 S'abonner au fil RSS des commentaires de cette page
C'est facile de rien faire, quand même

© nazejournal.com, un site qu'il est bien.
Depuis le 10/04/2000. Déjà. Eh oui.
et aussi > Portfolio | le NazeBlog | à propos du NazeJournal | des nouvelles d'El_ChiCo
et des vieux trucs > Le studio | Euro2008 | TP131OnTheWeb