Quoi ! Vous n'êtes pas connecté ! Mais c'est fou, ça, oh, eh.
» Vite ! Je veux m'inscire !
» Vite Vite ! Je veux m'identifier !
Les derniers commentaires >
s'ils l'ont dit, c'est q'c'est vrai

Membres connectés
Bah... Personne!
Fl'URSS des articles
Contact
Besoin d'un crédit ? Je peux pas vous aider. En revanche, pour toute remarque ou preuve d'affection, vous pouvez me contacter via mbfcs2 arobase hotmail point com. Love. (sinon y a aussi via michelin, mais là c'est pas super drôle)
-
Icones :
famfamfam
Trees :
~getfirefox






Le NazeBlog

Da Ping's 25th Beur-esse
22 - 24 août 2008

Pour fêter l'anniversaire à Marie, connue ici sous le pseudo de Ping (auteure notamment de cette interview de François Régate), une sacrée brochette de cerveaux péroxydés s'était réunie dans les contrées Picardes.
Une partie féminine, avec Marie et Chloé, et le pendant masculin, avec TiJu, El_ChiCo et moi ; soit une égalité parfaite, si ce n'est sur la quantité, en nombre de neurones. Des paysages et un temps picard, propices en temps normal à l'organisation de nombreuses activités de salon, mais qui ne résistera pas au nombre impressionnant d'idées à la con issues de nos cerveaux. Et puis du manger, alternant du vrai miam et du bourratif américanement gastronomique. Un week-end à s'auto-motiver à faire ce qu'on a honte de faire d'habitude, dans une surenchère continuelle d'idées improbables.

Ce résumé est à la fois un condensé des activités du week-end tout en jouant le rôle d'introduction aux séries de photos qui ont été prises, et qui sont par leur qualité indéniable - n'ayons pas peur des mots - l'objet chacune d'une page particulière.




Vendredi 22 août

Nous partons chercher El_ChiCo à la gare de Roissy pour 18h30, en provenance directe de Lyon, mis à part s'il nous a menti et qu'il a fait un détour mais apparemment non. Arrivée à l'heure, concordance des temps si bonne qu'elle en est suspecte, tout se goupille pour retourner chez nous avant d'aller manger, sous les sons déjà retrouvés d'un Frédéric François qui sature dans la voiture. On attend Chloé qui ne viendra pas (on n'allait pourtant pas manger des frites chez Eugène) pour le moment, pour se retrouver une pêche Melba qui, j'en suis sur, a de la fraise dedans, mais bon, on veut pas me croire.

Tout ça pour arriver à une première séance improvisée de photos autour de la cathédrale, en attendant que Chloé arrive ; photos qui, si elles sont encore peu mises en scène, préfigurent de ce qui va se passer le reste du week-end.

Marie repartie chez elle pour y accueillir Chloé, je retourne avec El_Chico faire une seconde séance de photos dans Senlis, profitant des éclairages des monuments et de l'astucieuse utilisation d'un gadget Ikea (la Libhellül) pour faire des jeux de lumières.

Fin de soirée avec El_ChiCo à regarder les photos pour essayer de ne pas refaire les mêmes erreurs le lendemain, à visionner les rushes d'une scène d'anthologie de "Auberge de Jeunesse" à base de "Nous sommes la police", à tenter désespérément de partager le wifi entre un PC et un mac (c'est pas comme si on était censé s'y connaitre en informatique) et enfin à visionner le DVD de Karambolage, épisode par épisode, à se dire qu'on s'arrête au prochain et que, ah, bah de toutes façons, a pu. Endormissement vers 4 heures, dodo dans un ordonnancement optimisé (mais sans utilisation de PPC), mais dodo quand même.


Les photos de ce vendredi soir à la cathédrale sont dans
Portfolio : A la cathédrale de Senlis


Samedi 23 août

Après un réveil plus que moyennement matinal et une tentative d'invention de recette de cuisine à base de confiture au fond du café (c'est bon mais juste pas original) et le regardage de la fin du DVD de Karambolage (parce qu'en fait il en restait un peu), on apprend que TiJu doit arriver à la gare vers 13h15, et que les filles n'étant pas prêtes, on était désignés pour aller le chercher. Tant qu'à faire, c'est un accueil personnalisé qui lui sera offert, à base de "Master Of Puppets" résonnant dans la voiture, histoire d'atténuer son arrivée en Picardie.

Les filles toujours pas prêtes, on en profite pour faire quelques achats tardifs mais indispensables : des lampes multicolores vendues par un caissier en grande forme, des cartes mémoires pour optimiser les séances photos et une batterie supplémentaire pour El_ChiCo afin de les rallonger. Retour à la maison, avec la même attente et trois ventres qui gargouillent pour finalement prendre la direction du McDo vers 15h30, histoire de cramer s'il était encore viable notre équilibre alimentaire. Le samedi, ça me dit de manger trop sucré et trop salé. Marie nous y rejoint lors de la fin du McFleury (on admettra que le temps d'attente à cette heure là est plus que correct), pour finalement prendre la direction du centre de Senlis pour y faire des photos (et accessoirement se promener pour ceux qui n'aiment pas être pris en photo).

Poses dans le style du catalogue de La Redoute, sur les remparts, quelques gros plans bien venus, quelques photos prises à travers les feuillages et dans les rues pavées, et puis c'est l'heure pour Marie d'aller retrouver Chloé qui s'était absentée. Court passage chez moi pour récupérer les affaires et de quoi dormir (je sais pas si on en avait vraiment besoin en fait), puis on se retrouve tous chez Marie pour manger une farandole d'olives, de mini-fours, de tartes et de taboulé (entre autres, puisqu'on se serait cru chez Flunch).


La soirée passe tranquillement, TiJu tente discrètement de demander de la musique, et après le visionnage des photos de l'après-midi, remise des cadeaux et soufflage de (grosses bougies) sur les gâteaux. Le strip-teaseur entre alors Le temps pour moi de ruiner mes vêtements avec un jus de parmesan et de courgettes, on lance gentiment des Blind-tests où El_ChiCo ne se réveillera que pour une série sur les dessins animés (mais il a bien fait de se reposer). Après avoir reconnu des morceaux impossibles et échangé nos musiques (en toute légalité bien sur, ça reste dans le cadre de la famille puisqu'on est tous frères) et récupéré pour ma part des pépites dont le Rico dont j'ai déjà parlé, c'est sur fond d'EuroDance que s'amorcent quelques parties de Burger Quiz.

Parties agrémentés d'anecdotes perso à base de centimètres et qui nous apprendrons entre autre les noms de collines Néo-Zélandaises ou qu'on peut gagner un match de tennis sans remporter le plus de jeux. Tant de culture fatigue le cerveau, et Chloé va rejoindre Morphée tandis que la grande partie des jeux de mots prend place lorsque je sors mes boules... lumineuses. Oui, celles que j'avais achetées le matin même. Quelques réglages de lumière après, on attaque une nouvelle série de photos à base de mouvements lumineux, afin de dessiner des formes autour des "modèles". Les résultats sont plus que satisfaisants, on croirait faire partie d'une secte.

Il est bientôt 4h30, et je propose d'aller plus loin en allant faire des photos en extérieur, dans le noir (et comme je connais bien le coin, je sais où aller). Marie et TiJu étant moyennement emballés par une nouvelle sortie à cette heure, c'est deux fous, El_ChiCo et moi, qui prenons la direction du terrain de basket pour une série de photos assez grandioses. On devait y rester vingt minutes, histoire de se rendre compte que ça rendait moyen-bof, et on y est resté une petite heure, pour permettre à Marie et TiJu de s'endormir (on n'avait pas les clés, on est pas malins).

Évidement, c'était pour mieux discuter en rentrant, en attendant de notre côté l'aube qui se lève pour une nouvelle série de photos, et du leur qu'on s'en aille pour dormir. TiJu décidera qu'on est mieux dans le sens perpendiculaire des lits (mais changera d'avis par la suite), et on repart après avoir regardé ensemble les photos à peine prises.

Il est 6h30, le soleil se lève (le Ricoré est encore dans sa boite), et il fait déjà trop jour pour ré-utiliser les boules lumineuses. On tente quand même quelques clichés, mais on se rabat vite sur les photos du jour qui se lève. El_ChiCo entame une série de clichés à intervalles réguliers pour obtenir un mini-film.




Les photos de ces virées nocturnes sont dans
+ Portfolio : Jeux de lumières



Dimanche 24 août

On rentre vers 7h15, on réveille TiJu (c'est toujours un plaisir, mais je lui ai apporté son sac de couchage, j'ai un bon fond) et on s'installe comme des bouses dans le salon. Réveil à 9h par un concours de curling à l'étage du dessus, puis réveil définitif vers 12h pour déjeuner, dans le coaltar, devant la rediffusion de la finale de basket des JO USA-Espagne, alors qu'on venait d'apprendre que l'équipe de France n'a pas eu besoin de nous pour gagner la finale du handball.

Chloé repartant vers 15h, on l'emmène à la gare (j'ai fait l'impasse sur les multiples douches et non-douches de chacun) et, pour la peine, on lui dit deux fois au revoir. Pour nous quatre, ce sera direction Chantilly et son hippodrome, sous un temps gris et menaçant, voire pluvieux (d'aucuns diront "picard"). Petite balade en ville, puis autour de l'hippodrome ; l'occasion de quelques photos en orée de forêt, puis, sur la grande pelouse, de prises plus acrobatiques, demandant un timing impeccable plus qu'une condition physique. Des photos qui sont encore une fois supérieures à nos attentes.

Enfin, pour finir, et sans avoir réussi à convaincre TiJu de passer de l'autre côté de l'objectif, quelques multi-mois à monter (le multi-moi étant le nom qu'on donne aux photos montages où l'on est plusieurs fois sur un même cliché), dont certains sont des multi-mutli-moi avec trois personnes à multiplier. L'occasion de se faire quelques courbatures, c'est qu'on est pas des sportifs, nous.


Les photos de ces sauts dignes des JO sont dans
Portfolio : Sauts à Chantilly




Dernier retour chez Marie, pour faire les affaires et profiter d'une rétro des JO qui aura pris mystérieusement la place du journal de 20h de TF1 (tiens donc), avant de partir pour Roissy où TiJu et El_ChiCo prennent leur train. L'occasion de faire le trajet sous la fin de la face A de Frédéric François (la meilleure à n'en pas douter), de faire une arrivé triomphante sur "L'hiver au milieu du mois d'août", de jouer un peu avec les longs tapis roulants et de tenter - sans succes cette fois - de faire quelques clichés dans l'aérogare, TiJu doit rejoindre son RER. Une poignée de main virile qui rappelle les grands duels intercommunaux du Loir-et-Cher, puis on emmène El_ChiCo jusqu'à son TGV. Un signe de la main classique, mais bizarrement pas de violons comme dans les films (ça serait rajouté au montage alors ?).

Fin d'un week-end bien rempli, avec plein de souvenirs et de photos à regarder. L'occasion de penser qu'il faudrait faire des anniversaires plus souvent.
Écrit par mbfcs2 | Publié le 26 août 2008, mis à jour le 01 septembre 2008


Commentaires battus
Posté par shifty, le 01.09.2008 à 10:26 [#1]
pourquoi l'intro a été posté en dernier ? Ah bah bravo...
Posté par shifty, le 01.09.2008 à 10:32 [#2]
ah au fait, j'aime bien l'anniversaire DE marie aussi ...
Posté par mbfcs2, le 01.09.2008 à 11:40 [#3]
Posté en premier pour que quand on arrive sur le site, ce soit le résumé qu'on voit en premier (et que d'ailleurs t'as du lire en premier, non ?).

Et sinon c'est peut-être pas super visible, mais y a de l'italique sur le "à".
Posté par shifty, le 01.09.2008 à 13:37 [#4]
Non justement, je l'ai lu en dernier ... -_-'
Sinon, j'avais bien vu l'italique, mais j'ai pas pu m'empêcher...
Posté par mbfcs2, le 01.09.2008 à 15:30 [#5]
Le prénom, sans doute ;)
Posté par MiTcX, le 01.09.2008 à 18:21 [#6]
un ppc pour optimiser le pieutage...j'aime bien l'idée!
sinon ouais, je l'ai lu en dernier moi aussi, comme quoi... bha comme...heu...
Posté par mbfcs2, le 01.09.2008 à 18:47 [#7]
En même temps c'est pas bien grave...
Posté par El_ChiCo, le 11.09.2008 à 00:33 [#8]
le mini film rend quand même assez super...
Posté par mbfcs2, le 11.09.2008 à 11:39 [#9]
Et encore, faudra que je te dise, mais t'imagines même pas comment j'en ai chié...
Posté par El_ChiCo, le 11.09.2008 à 21:20 [#10]
tant que ça ?
Posté par mbfcs2, le 11.09.2008 à 22:10 [#11]
Ouais, au départ j'avais utilisé les images en grand format, et bon trois heures de rendu, non, hein. Après j'ai réduit les images, mais la vidéo était trop lente, ça rendait rien de bien. J'y avais mis une musique et le logo TP131, je pensais que ça irait, mais non. En la passant deux fois plus vite, ça rendait mieux. J'ai donc repris la vidéo (j'avais pas conservé le fichier de montage), ai enlevé la musique, le texte final avec le logo et multiplié par deux.
Au final, on a une vidéo qui rend pas aussi bien que la première deux fois plus vite (pas compris pourquoi), et en plus basée sur une resucée d'une première vidéo (pas terrible) crée à partir d'images redimensionnées (pas génial) avec une perte de qualité (l'outil de windows est en fait pas terrible pour ça, d'ailleurs sur tous les portfolio j'ai du redimensionner toutes les images une par une, resize marchait pas et l'outil de Windows les rendait trop floues, on perdait toute la qualité).
En résumé, pas terrible * pas génial * perte de qualité = pas content.
Ajoutez votre prose ! (lâch t komm)
Nom :
E-mail (facultatif) :
Recopiez le prénom :
Votre commentaire :

 S'abonner au fil RSS des commentaires de cette page
Tu débarques de la planète NRJ toi ou quoi ?

© nazejournal.com, un site qu'il est bien.
Depuis le 10/04/2000. Déjà. Eh oui.
et aussi > Portfolio | le NazeBlog | à propos du NazeJournal | des nouvelles d'El_ChiCo
et des vieux trucs > Le studio | Euro2008 | TP131OnTheWeb