Quoi ! Vous n'êtes pas connecté ! Mais c'est fou, ça, oh, eh.
» Vite ! Je veux m'inscire !
» Vite Vite ! Je veux m'identifier !
Les derniers commentaires >
s'ils l'ont dit, c'est q'c'est vrai

Membres connectés
Bah... Personne!
Fl'URSS des articles
Contact
Besoin d'un crédit ? Je peux pas vous aider. En revanche, pour toute remarque ou preuve d'affection, vous pouvez me contacter via mbfcs2 arobase hotmail point com. Love. (sinon y a aussi via michelin, mais là c'est pas super drôle)
-
Icones :
famfamfam
Trees :
~getfirefox






Le NazeBlog de l'Euro 2008

Retour vers le futur [jour 03]
Episode 4 - Le Blog de l'Euro 2008

Au départ, je voulais faire un article plus complet pour les matches de la France. Le truc, c'est que je ne vois pas comment faire pour remplir une page complète de nalyses sur le France-Roumanie. A l'inverse, le Pays-Bas - Italie vaut sa flopée de commentaires.


Roumanie - France : 0-0

Un vrai match de vieux. Enfin, si on peut appeler ça un match, parce qu'il fallait vraiment être Français ou Roumain pour supporter 90 minutes de marche en maillot. Pas, ou très peu d'occasions, mais surtout un rythme proche du recul. Pas de développement de jeu, que ce soit pour la France ou pour la Roumanie. Les vagues tentatives (mini-slalom de Malouda, pour une fois, ou série de dribbles de Benzema avant de trouver une ouverture pour le ramasseur de balles) sont beaucoup trop brouillonnes, et si on sent que les Français ont dominé la partie, on sent aussi que prendre des risques, c'est pas leur truc.

Un match à 7 voire 8 derrière, totalement dominé sur la fin, mais sans aucune percutions. Personne vraiment pour lancer une attaque, s'énerver un peu, ni même de défenseur latéral venant prêter main forte aux attaquants (enfin parait-il, il y en avait deux). Alors, pour sûr, la côté défensif a fait un bon match, notamment les milieux récupérateurs, mais ils n'ont pas servi de rampe de lancement aux attaques.

On attendait franchement mieux des Bleus, pour qui rien n'est perdu ; on peut même imaginer sans trop rêver qu'une victoire contre l'Italie suffirait (pour que ce ne soit pas le cas, il faudrait un sans-faute des Roumains, bon.). Mais encore faudra-t-il battre les Italiens ! On imaginait que l'Equipe de France pourrait élever le niveau de jeu de ces derniers temps, pour une occasion comme celle-là. On espère, encore, qu'une opposition contre les Pays-Bas ou l'Italie les motivera, les poussera, leur sortira les doigts aussi.

Ça ressemble au début de la Coupe du Monde 2006, c'en est trop troublant, tellement qu'on oublie que ça ressemble aussi beaucoup au début de la Coupe du Monde 2002.


Pays-Bas - Italie : 3-0
Buts : R. van Nistelrooy (27e), W. Sneijder (32e), G. van Bronckhorst (79e)

S'il ne s'agit pas d'enfoncer les Bleus avec des coups de massue, il faut avouer que le Pays-Bas - Italie était d'un tout autre tenant. Du jeu, des la technique, et surtout une équipe de Pays-Bas (privés de Babel) qu'on imaginait forte mais pas à ce point. Une rapidité à placer ses attaques impressionnante, à tel point que les Italiens sont vite débordés.

Nez-en-moins, les Italiens ne sont pas les derniers pour jouer au foot, et arrivent à se procurer des occasions, comme sur une tête que Luca Toni a plus l'habitude de cadrer. Mais les néerlandais (privés de Babel) ont du jus (d'Orange), et placent un premier but grâce à van Nistelrooy qui peut remercier Panucci qui le couvre largement alors que les autres défenseurs italiens avaient bien joué le hors-jeu. van Nistelrooy qui n'aura même pas besoin de tomber sur une sortie de Buffon où Ferreri se serait roulé 14 fois par terre en réclamant l'exclusion à vie du gardien Italien, Sneijder inscrivant un deuxième but sur une superbe action collective, suite à une remise de la tête de Kuyt sur une transversale de von Bronckorst.

Ce même van Bronckorst inscrira le troisième et dernier but, sur un contre de toute beautééeeu bien contré dans un premier temps par Buffon. On notera quand même la belle entrée de Del Piero, qui, bien qu'écarté de la sélection depuis quelques mois, a apporté son talent et a proposé plusieurs phases intéressantes, notamment sur un coup franc repoussé par van der Sar, toujours aussi inesthétique qu'efficace. Mais les néerlandais (privés de Babel) ne se sont pas contenté de gérer, à l'image d'un tir sur le haut de la transversale de Affelay.


C'est bon à savoir

Sur le premier but néerlandais, van Nistelrooy reprend une frappe de Sneijder "dans le tas" en position de hors-jeu. Au détail près qu'il ne l'est pas. Pourtant, tout le monde le voit, et s'empresse de dire que l'arbitre, encore une fois, rate son match. Ferreri, le meilleur commentateur de M6 s'appelant Jean-Marc, ira même jusqu'à dire que l'arbitre aura la pression de son erreur. Mais les Italiens, eux, diront à la fin du match que si le but avait été accordé, c'est qu'il est valable. Ah, j'avoue, pour la polémique, c'est nul.

Peut-être, seulement, connaissaient-ils la règle : Panucci, dégagé du terrain par la sortie de Buffon, était toujours dans le jeu bien que derrière la ligne de but, et couvrait largement le néerlandais (qui n'était donc pas Babel). En effet, et même si on considère que l'Italien aurait eu bien du mal à s'interposer, il fait bien partie de l'action. C'est prévu par les lois du jeu, et d'ailleurs ce serait simple pour un défenseur de se mettre derrière la ligne de but pour mettre un attaquant hors-jeu.

On a le droit de se tromper, de ne pas connaître les règles par coeur, mais de là à clamer le contraire de bon coeur, et quand en bonus on peut pourrir l'arbitre, ce serait dommage de s'interroger sur la validation d'un but avec un hors-jeu si flagrant.
Écrit par mbfcs2 | Publié le 10 juin 2008


Commentaires battus
Pas encore de commentaire !
N'hésite pas à dire ce que tu penses ! (non pas ça)

Ajoutez votre prose ! (lâch t komm)
Nom :
E-mail (facultatif) :
Recopiez le prénom :
Votre commentaire :

 S'abonner au fil RSS des commentaires de cette page
C'est beau, on dirait du veau

© nazejournal.com, un site qu'il est bien.
Depuis le 10/04/2000. Déjà. Eh oui.
et aussi > Portfolio | le NazeBlog | à propos du NazeJournal | des nouvelles d'El_ChiCo
et des vieux trucs > Le studio | Euro2008 | TP131OnTheWeb