Quoi ! Vous n'êtes pas connecté ! Mais c'est fou, ça, oh, eh.
» Vite ! Je veux m'inscire !
» Vite Vite ! Je veux m'identifier !
Les derniers commentaires >
s'ils l'ont dit, c'est q'c'est vrai

Membres connectés
Bah... Personne!
Fl'URSS des articles
Contact
Besoin d'un crédit ? Je peux pas vous aider. En revanche, pour toute remarque ou preuve d'affection, vous pouvez me contacter via mbfcs2 arobase hotmail point com. Love. (sinon y a aussi via michelin, mais là c'est pas super drôle)
-
Icones :
famfamfam
Trees :
~getfirefox






Chroniques d'albums

Hot Chip - 2008 - Made In The Dark

TRACKLIST
1. Out at the pictures / 2. Shake a fist / 3. Ready for the floor / 4. Bendable poseable / 5. We're looking for a lot of love / 6. Touch too much / 7. Made in the dark / 8. One pure thought / 9. Hold on / 10. Wrestlers / 11. Don't dance / 12. Whistle for will / 13. In the privacy of our love /
J'aime beaucoup l'univers d'Hot Chip, et en plus c'est un groupe qui a toujours pris un soin particulier à faire des vidéos magnifiques. Et comme chez moi leur dernier album Made In The Dark qui tourne tellement qu'il va fondre (on dira pas que je l'ai encodé, hein), ça faisait trois bonnes raisons pour en parler.
Parlons peu mais parlons bien, Hot Chip est un groupe d'électro de cinq anglais emmené par Alex(is) Taylor. Quand je dis emmené, ça veut pas dire que c'est lui qui conduit la fourgonnette, quoique je sais pas vraiment, mais disons plutôt qu'il s'occupe des vois principales et que son air fluet est un peu l'image du groupe. Un combo que l'on pourrait croire incohérent, qui va dans tous les sens, assez improbable ne serait-ce que par goût vestimentaire, à géométrie instrumentale assez variable et surtout complètement imprévisible. Jusqu'ici, Hot Chip a produit trois albums (Coming On Strong, The Warning et donc Made In The Dark), une dizaine de singles et quelques clips sympa, dont le remarquable Over And Over qui a d'ailleurs obtenu plusieurs récompenses tant en qualité de vidéo que de single.

Autant le dire tout de suite, l'ensemble de Made In The Dark, puisque c'est de cet album qu'il s'agit, se révèle plutôt cohérent. Pas de sauts brutaux d'un genre à un autre, et une trame générale de bon son qui fait bouger ses fesses. Le titre Out At The Pictures en guise d'intro le résume bien, une mise en oreille assez progressive et lente, avant une explosion dans tous les sens dans une orgie d'instruments, ou plutôt de sons. De manière générale, on trouve de l'expérimentation musicale mais mise en forme de façon à obtenir quelque chose écoutable ; Shake A Fist, Bendable Poseable, un Wrestlers teinté blues ou Don't Dance suivent cette voie avec des prouts numériques à foison et des samples à la pelle.

Mais on y trouve aussi des titres qui allient mélodies à l'électro, comme les singles Ready For The Floor ou le génial One Pure Thought avec son riff de guitare initial précédent une sorte de zouk électro improbable et des paroles tellement à l'image du groupe (What is it, I don't remember / Made my being so much better / If I could have just one pure thought) (quelle bonne idée de le sortir en single, bravo les gens). On approche presque des morceaux plus classiques, mais toujours avec cette teinte saccadée électro, sur des titres comme Hold On et ses paroles bien dans le ton (I'm only going to heaven if it feels like hell / I'm only going to heaven if it tastes like caramel) ou encore Touch Too Much, qui propose un passage épuré, tout calme.


Youpi.

Parce que la surprise, qui n'en est pas une pour qui connait le groupe et ses précédents singles comme Colours, c'est de trouver des chansons clames, dépourvues ou presque de toute marque électro, sans pour autant sombrer dans le slow chamallow. Un éponyme Made In The Dark tout doux comme Soupline et We're Looking For A Lot of Love se chargent de créer la pause au milieu de l'album, tandis que Whistle For Will (un peu trop mou quand même) et In The Privacy Of Our Love se chargent de le clôturer.

Histoire de terminer en douceur après avoir dancé ou juste remué ses petites fesses, sur des titres qui partent dans tous les sens, explorent de nombreuses pistes, ne se laissant que très rarement surprendre par des moments de faiblesse.

Clips
Ready For The Floor



One Pure Thought (live - "Mal de mer" version)



Écrit par mbfcs2 | Publié le 17 mars 2008, mis à jour le 18 mars 2008


Commentaires battus
Pas encore de commentaire !
N'hésite pas à dire ce que tu penses ! (non pas ça)

Ajoutez votre prose ! (lâch t komm)
Nom :
E-mail (facultatif) :
Recopiez le prénom :
Votre commentaire :

 S'abonner au fil RSS des commentaires de cette page
Tu débarques de la planète NRJ toi ou quoi ?

© nazejournal.com, un site qu'il est bien.
Depuis le 10/04/2000. Déjà. Eh oui.
et aussi > Portfolio | le NazeBlog | à propos du NazeJournal | des nouvelles d'El_ChiCo
et des vieux trucs > Le studio | Euro2008 | TP131OnTheWeb