Quoi ! Vous n'êtes pas connecté ! Mais c'est fou, ça, oh, eh.
» Vite ! Je veux m'inscire !
» Vite Vite ! Je veux m'identifier !
Les derniers commentaires >
s'ils l'ont dit, c'est q'c'est vrai

Membres connectés
Bah... Personne!
Fl'URSS des articles
Contact
Besoin d'un crédit ? Je peux pas vous aider. En revanche, pour toute remarque ou preuve d'affection, vous pouvez me contacter via mbfcs2 arobase hotmail point com. Love. (sinon y a aussi via michelin, mais là c'est pas super drôle)
-
Icones :
famfamfam
Trees :
~getfirefox






Chroniques d'albums

a-ha - Analogue (2006)

Les voilà revenus, nos trois amis norvégiens. Avec Analogue, ce sont treize titres, annoncés comme dansants par le groupe, qui sont chargés de nous montrer que les années passant, A-ha est toujours là.

On les avait laissés avec Lifelines, digne successeur de Minor Earth | Major Sky, deux albums vraiment pop, orientés guitare, très éloignés donc de l'image du groupe des années 80 que tout le monde a forcément en tête. Analogue change de trajectoire, puisque s'il est toujours composé de morceaux calmes et de titres plus rapides, le groupe a retrouvé son piano et sa guitare éléctrique.

L'album commence pourtant avec le premier single, Celice, au rythme bien présent et surtout accrocheur, et qui met sans plus attendre en valeur la voix de Morten Harket; on y retrouve une certaine ambiance qui en font un titre réussi, à rapprocher d'Analogue et de son riff de guitare. Là, c'est un schéma de chanson très simple, avec la ligne de basse à laquelle vient se greffer le piano et la batterie, pour un refrain assez rock où Morten peut aller chercher dans ses aigüs. Don't Do Me Any Favours confirme que le début de l'album est plutôt dansant, faisant moins de bruits sans doute, mais sans oublier le rythme.

On retrouve néanmoins toujours des chansons où la guitare sèche accompagne le piano, comme sur Birthright, un bon slow à la sauce a-ha, pas forcément très emballant, mais réussi pour son genre. Cosy Prisons est dans la même veine, à ceci près qu'elle amène une ambiance plus mélancolique qui produit son petit effet, à ajouter aux petis sons électro distillés du meilleur effet. Dans la famille slow, A Fine Blue Line n'est pas à plaindre, avec ses violons et ce petit echo, à reserver aux fans du genre, tout comme Keeper Of The Flame, titre vraiment réussi, à l'intro au piano, et où la voix de Morten est vraiment mise en valeur.

Plus étonnant, on y remarque quelques touches plutôt 70's, dans les mélodies, les harmonies, le tempo... Outre Keeper Of The Flame, Halfway Through The Hour (et sa très longue sortie instrumentale) et ses clochettes et Over The Treetops et ses faix airs de Music de John Miles jouent sur les harmonies vocales et les violons, et donnent ce petit côté disco sympathique à l'album.

Dans des genres plus à part, White Dwarf et son ambiance "souvenir nostalgique sur la plage" tout en douceur et Make It Soon et son son beaucoup plus actuel plein de guitares saturées qui lui donnent un côté rock indéniable viennent refermer Analogue, avant que le dernier titre The Summers Of Our Youth n'arrive. Ce dernier, chanté conjointement par Magne (Furuholmen) et Morten, est à l'image de son titre, une bonne mise en musique d'un melo, bien nostalgique, avec la batterie jazzy et les refrains de Morten. Avec ce titre, A-Ha conclut un album qui montrent qu'ils sont capables de toucher à tous les styles de chansons, avec brio la plupart du temps.

Tracklist
01. Celice / 02. Don't Do Me Any Favours / 03. Cosy Prisons / 04. Analogue / 05. Birthright / 06. Holy Ground / 07. Over The Treetops / 08. Halfway Through The Hour / 09. A Fine Blue Line / 10. Keeper Of The Flame / 11. Make It Soon / 12. White Dwarf / 13. The Summers Of Our Youth

Durée : 54:43
Label : Universal International / Polydor
Sorti le 4 novembre 2005
Écrit par mbfcs2 | Publié le 30 novembre 2005


Commentaires battus
Posté par ZeN, le 09.12.2005 à 00:00 [#1]
Superbe chronique Monsieur ... pour un superbe album.



Juste un détail, j'avais plutot perçu dans les 2 precedents albums une orientation plutot éléctronique non ?



Bravo en tout cas, ca devrait donner envie à ceux qui ne l'ont pas encore de le decouvrir
Posté par mbfcs2, le 10.12.2005 à 00:00 [#2]
Ah, merci bien.



C'est vrai que les deux albums partent plus dans l'électro, enfin c'est pas du tuning, mais au niveau des arrangements j'entends. Du coup ça rend le son plus actuel, et les chansons pop y prennent du relief, mais restent pop. Enfin à mon avis...



[Et sinon merci encore pour m'avoir fait découvrir I Am X via le sampler Recall]
Posté par innocent, le 24.11.2006 à 00:00 [#3]
Un jour je l'ecouterai.
Ajoutez votre prose ! (lâch t komm)
Nom :
E-mail (facultatif) :
Recopiez le prénom :
Votre commentaire :

 S'abonner au fil RSS des commentaires de cette page
Depuis le Juste Prix, je ne regarde plus TF1

© nazejournal.com, un site qu'il est bien.
Depuis le 10/04/2000. Déjà. Eh oui.
et aussi > Portfolio | le NazeBlog | à propos du NazeJournal | des nouvelles d'El_ChiCo
et des vieux trucs > Le studio | Euro2008 | TP131OnTheWeb