Quoi ! Vous n'êtes pas connecté ! Mais c'est fou, ça, oh, eh.
» Vite ! Je veux m'inscire !
» Vite Vite ! Je veux m'identifier !
Les derniers commentaires >
s'ils l'ont dit, c'est q'c'est vrai

Membres connectés
Bah... Personne!
Fl'URSS des articles
Contact
Besoin d'un crédit ? Je peux pas vous aider. En revanche, pour toute remarque ou preuve d'affection, vous pouvez me contacter via mbfcs2 arobase hotmail point com. Love. (sinon y a aussi via michelin, mais là c'est pas super drôle)
-
Icones :
famfamfam
Trees :
~getfirefox






Chroniques d'albums

Tegan And Sara - 2007 - The Con

TRACKLIST
1. I Was Married / 2. Relief Next To Me / 3. The Con / 4. Knife Going In / 5. Are You Ten Years Ago / 6. Back In Your Head / 7. Hop A Plane / 8. Soil, Soil / 9. Burn Your Life Down / 10. Nineteen / 11. Floorplan / 12. Like O, Like h / 13. Dark Come Soon / 14. Call It Off /
L'univers des soeurs Tegan Rain et Sara Kiersten Quin, alias Tegan & Sara, est assez unique en son genre. D'abord parce qu'elles sont canadiennes, ce qui les place potentiellement sur une liste composée de Céline Dion, Robert Charlebois, Malajube et Sum 41 [1]. Mais aussi parce qu'elles sont jumelles, ce qui rend leur duo atypique et paradoxalement complémentaire ; les deux soeurs composent d'ailleurs leurs chansons séparement.
The Con est leur cinquième album, produit par Tegan & Sara avec Chris Walla (des Death Cab for Cutie, vous m'en direz tant) articulé autour de trois courtes chansons épurées : I Was Married en ouverture, Soil, Soil au milieu et Call If Off pour finir, la dernière répondant à la première sur le thème du mariage gay (les deux soeurs étant homosexuelles). I Was Married et Soil, Soil proposent les deux voix accompagnées au clavier et à la basse (Sara uniquement pour la première, les deux soeurs pour la seconde), alors que Call It Off est un peu plus enveloppée, guitares à l'appui, mais toujours autant acoustique. Ces trois "petites" chansons donnent l'impression de chansons plus personnelles, plus proches des deux soeurs, bien que le reste de l'album montre toute l'etendue de leurs émotions. En fait, il s'agit d'un vrai patchwork de sons, allant du côté folk pour certaines, à des chansons plus expérimentales ou encore à une pop avec la bonne production autour, où la plupart des titres repose sur le jeu entre les voix proches mais différentes des deux soeurs, avec des choeurs ou des voix doublées.

On y trouve donc des chansons qui feraient presque penser à de l'électro artisanale à base de multiples répétitions et de rythme trip-hop-jungle (Are You Ten Years Ago), un certain nombre de titres sombres (Nineteen et ses belles harmonies vocales, Like O, Like h et son titre martelé, le mélancolique Dark Come Soon, Relief Next To Me avec son final que j'aime tellement), des chansons pop-folk grandement basées autour de la guitare (Knife Going In, Floorplan), des morceaux de pop classique mais pas gnan-gnan pour autant (Back In Your Head avec sa petite mélodie qui pourrait pourtant prêter à confusion, Burn Your Life Down) ou encore énergiques (Hop A Plane).

J'ai gardé la chanson titre de l'album, The Con, pour la fin, tout simplement parce que j'adore ce titre. C'est difficile d'expliquer pourquoi, et j'en connais beaucoup qui n'hésiteront pas à dire que c'est de la soupe, mais je suis amoureux de ce morceau, de sa structure, de la voix, des paroles, de l'interprétation... [2] Il s'agit du deuxième single (et accessoirement du titre qui m'a permis de découvrir le duo), et sans doute le morceau le plus "produit", sans pour autant perdre son charme. On retrouve une trame commune avec les autres titres de l'album : une interprétation impeccable qui fait vraiment passer les émotions, jouant sur toute la gamme possible, sur des mélodies et des rythmes qui changent de ceux qu'on à l'habitude d'entendre.

Finalement, cet album séduit parce qu'on sent qu'il correspond parfaitement à l'esprit des soeurs Quin ; on sent des chansons très personnelles, proches d'elles (ne serait-ce que par les paroles), tout en explorant différents styles. Plus que ça, on navigue entre l'épuré acoustique et le plus enrobé sans que ça ne choque, au contraire, et on trouve toujours de nouvelles choses au fil des 37 minutes de cet album qu'on ne voit pas passer.



Et puis des clips aussi !
The Con :



Back In Your Head :

Notes du bas de la page (ou un peu avant)
[1] Evidemment, c'est complétement débile de classer les artistes par pays, mais il paraît qu'en ce moment ça marche comme ça avec l'Allemagne, alors...
[2] Je rirais peut-être de ces lignes un jour, mais j'ai rarement oublié un morceau qui m'a fait un tel effet...
Écrit par mbfcs2 | Publié le 11 décembre 2007


Commentaires battus
Pas encore de commentaire !
N'hésite pas à dire ce que tu penses ! (non pas ça)

Ajoutez votre prose ! (lâch t komm)
Nom :
E-mail (facultatif) :
Recopiez le prénom :
Votre commentaire :

 S'abonner au fil RSS des commentaires de cette page
T'as vu ça ? Ah non trop tard

© nazejournal.com, un site qu'il est bien.
Depuis le 10/04/2000. Déjà. Eh oui.
et aussi > Portfolio | le NazeBlog | à propos du NazeJournal | des nouvelles d'El_ChiCo
et des vieux trucs > Le studio | Euro2008 | TP131OnTheWeb